Jeux olympiques d'hiver : les espoirs de la Corée du Nord

Les Jeux olympiques d'hiver s'ouvrent ce vendredi 9 février à Pyeongchang, en Corée du Sud. À cette occasion, 140 sportifs et officiels de Corée du Nord ont fait le déplacement.

Voir la vidéo
FRANCE 2

À trois jours de l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver à Pyeongchang en Corée du Sud, le contingent nord-coréen est au complet. Ils sont arrivés par bateau dans un port de Corée du Sud. Une image impossible à imaginer il y a quelques jours encore. Ce ferry transportant 140 artistes et officiels de Corée du Nord est bien arrivé à Donghae. Ils ont été accueillis par des manifestants opposés à ce rapprochement entre les deux Corées. "C'est une mascarade, comment parler de paix alors que la Corée du Nord prépare ses missiles et ses armes nucléaires ?", proteste un manifestant. Pourtant aujourd'hui, le drapeau nord-coréen flotte partout sur les sites olympiques. Les athlètes coréens, toujours sous protection policière, sont eux plus discrets.

Sous la même bannière

"Les Nord-Coréens ne se mélangent jamais avec les autres athlètes. Ils restent toujours entre eux", explique une sportive sud-coréenne. Parmi les 22 athlètes en lice, le couple star du patinage artistique entrainé par un Québécois, Ryom Tae-ok et Kim Ju-sik. Les hockeyeuses du nord et du sud feront pour la première fois de l'histoire olympique équipe commune et défileront sous la même bannière. Les Jeux olympiques d'hiver débuteront officiellement vendredi 9 février. En Corée du Sud, ils sont aussi appelés les Jeux olympiques de la paix, malgré ces quelques protestations. 

Le JT
Les autres sujets du JT
A Pyeongchang (Corée du Sud), le 5 février 2018. 
A Pyeongchang (Corée du Sud), le 5 février 2018.  (KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP)