Bienvenue à Sotchi : visite guidée du village olympique avec les athlètes

Les premiers athlètes arrivent sur le site des Jeux olympiques depuis quelques jours. Sur les réseaux sociaux, ils partagent les bonnes et les mauvaises surprises. 

Le village olympique de Sotchi (Russie), le 2 février 2014.
Le village olympique de Sotchi (Russie), le 2 février 2014. (CHRISTIAN CHARISIUS / DPA / AFP)

Les toilettes doubles ont décontenancé les Français, qui s'accommodent en revanche plutôt bien de la cantine. Une semaine avant le début des Jeux olympiques d'hiver à Sotchi (Russie), le 8 février, les athlètes internationaux prennent possession des lieux. Et partagent leurs découvertes sur Facebook et Twitter. Visite guidée. 

Une belle vue 

"Soyez jaloux", sportifs d'été, "voici la vue depuis mon balcon des JO d'hiver". L'athlète américaine Lori "Lolo" Jones n'y va pas par quatre chemins. Cette spécialiste du sprint et du 100 m haies participe aussi à la version hivernale de la compétition en tant que membre de l'équipe de bobsleigh des Etats-Unis. Et la vue sur la mer, sous un rayon de soleil, l'inspire, sur son compte Facebook.

La bobeuse américaine Lolo Jones, à Sotchi (Russie), le 1er février 2014.
La bobeuse américaine Lolo Jones, à Sotchi (Russie), le 1er février 2014. (LOLO JONES / FACEBOOK)
 

 Des petits lits confortables

Ils ne sont pas bien grands et ils sont placés en rang d'oignons, mais ils ont l'air "confortables". Les lits sont en bonne position dans les photos partagées par les sportifs ou les journalistes qui les suivent. 

"Ce sont des appartements très classe. C’est de très bonne facture. On est logés comme des rois", raconte à 20 Minutes.fr le patineur Florent Amodio, qui "pourrai[t] très bien acheter un appartement ici pour les vacances."

Les toilettes jumelles et leur étrange panneau

Interdiction de pêcher dans les toilettes. D'y vomir également. Ou encore de s'accroupir sur la cuvette et encore moins de s'y injecter un quelconque produit avec une seringue. Si vous n'avez jamais pensé à ses options, les organisateurs russes l'ont fait pour vous. Et ces panneaux qui figurent aux abords de tous les petits coins du village olympique n'ont pas fini de surprendre.

 

De même que les toilettes jumelles, dans lesquelles le Français Martin Fourcade avait fait une escale l'an dernier.

 

Un peu de rigolade avant les épreuves

Reste qu'à quelques jours de leurs épreuves respectives, les sportifs profitent des derniers moments de détente. Découverte du site à vélo et déguisements pour Elise Christie, patineuse de vitesse en piste courte britannique. Ou repas d'équipe pour la  joueuse canadienne de hockey sur glace Caroline Ouellette.