Mondial de hand 2023 : l'équipe de France affrontera l'Allemagne en quarts de finale

Les Bleus, qui tenteront mercredi de rallier le dernier carré, n'ont pas perdu le moindre match depuis le début du championnat du monde de handball.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les Français Ludovic Fabregas et Luka Karabatic face à l'Espagnol Joan Canellas à l'occasion du tour principal du Mondial de handball, à Cracovie (Pologne), le 22 janvier 2023. (JANEK SKARZYNSKI / AFP)

L'équipe de France affrontera l'Allemagne, mercredi 25 janvier (à 18h00), à Gdansk en quarts de finale du Mondial de hand 2023. Les Allemands se sont inclinés, lundi 23 janvier, face à la Norvège (28-26), à Katowice (Pologne), dans le choc de tête du groupe III du tour principal. Les Bleus ont, eux, terminé premiers du groupe I après leur victoire dimanche à Cracovie contre l'Espagne (28-26). Les Norvégiens défieront les Espagnols et les autres quarts de finale opposeront la Suède à l'Egypte et le Danemark à la Hongrie.

Les Allemands, qui ont pu espérer terminer en tête de leur poule (un nul leur suffisait), effectueront mardi, veille du quart, les quelque 500 km de trajet jusqu'aux bords de la mer Baltique. Une route empruntée 24 heures plus tôt par les Français, qui disposeront eux d'un jour de repos plein.

"Cela peut-il faire la différence ? On verra. S'il y avait une recette permettant de gagner le quart car on a un jour de repos de plus que l'adversaire, je serais en mesure de l'utiliser. Ce n'est pas le cas", a commenté dimanche le sélectionneur des Bleus Guillaume Gille. Les Bleus avaient déjà croisé les Allemands en phase de poules sur le chemin de leur titre olympique à Tokyo à l'été 2021 (30-29). "Ce ne sera pas simple. Cette Allemagne a beaucoup de jeunes, des éléments certes avec un peu moins d'expérience mais qui amènent beaucoup de fraîcheur, de vitesse", a estimé lundi l'entraîneur des Bleus.

Possible demie face à la Suède

Après deux phases de groupes et deux semaines et demie de compétition qui ont pu paraître un peu longues, entrecoupées de matchs à l'intensité relative (Arabie Saoudite, Iran, voire Monténégro et Espagne), les champions olympiques en titre attaquent, selon Gille, "ce moment charnière, ciblé, (s'ils veulent) être au rendez-vous de (leurs) ambitions : aller au bout. D'un seul coup, les compteurs sont remis à zéro. On va véritablement changer de decorum et de dramaturgie", a ajouté le sélectionneur.

En cas de qualification, les Bleus pourraient affronter en demi-finales vendredi la Suède, championne d'Europe, chez elle à Stockholm, puisque leur victoire dimanche les a placés dans la même partie de tableau.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnat du monde de handball

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.