Mondial de hand 2023 : l'équipe de France renverse l'Espagne et termine première de son groupe

Les Bleus ont signé une sixième victoire en six matchs dans ce Mondial, contre l'Espagne, dimanche, à Cracovie.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Français Thibaud Briet lors du match entre l'Espagne et la France au Mondial de handball, le 22 janvier 2023. (JANEK SKARZYNSKI / AFP)

Le sans-faute continue. L’équipe de France s’est imposée contre l’Espagne (28-26) pour son dernier match du tournoi principal du Mondial de handball, dimanche 22 janvier, à la Tauron Arena de Cracovie. Les hommes de Guillaume Gille, déjà qualifiés pour la phase finale, ont renversé le match dans le dernier quart d’heure pour décrocher une sixième victoire en six matchs. 

Tout s’est joué en toute fin de rencontre. Alors que les Espagnols avaient pris les commandes du match au retour des vestiaires, l’équipe de France a signé un retour très solide dans le dernier quart d’heure de jeu. Après être revenus à hauteur de leurs adversaires pour la première fois depuis la pause (23-23, 47e), les Bleus ont haussé le ton et le rythme pour renverser leurs adversaires. Portés par un très bon Mathieu Grébille (3/3), ils ont conservé leur avance jusqu'au coup de sifflet final.

Sauvés par Vincent Gérard

Ils pourront remercier Vincent Gérard, impérial comme depuis le début de la compétition. Impressionnant sur sa ligne, le portier a contenu les ultimes attaques espagnoles dans les dernières minutes pour conserver le précieux avantage acquis par ses coéquipiers. Juste avant la mi-temps, il avait également sauvé le score de parité grâce à un très bel arrêt sur la dernière tentative espagnole (13-13, 30e).

Mais tout n’a pas été parfait pour les Bleus, qui ont failli regretter leurs imprécisions dans le premier acte, alors que les deux équipes se rendaient coup pour coup. Avec moins de 60% de réussite, ils n’avaient pas réussi à confirmer leurs moments de domination, malgré deux périodes de breaks (9-6, 18e ; 12-9, 24e). Coupable de trois pertes de balle consécutives sur le premier gros temps fort espagnol, Dika Mem a rendu une copie mitigée pour son retour de blessure. 

L'essentiel est tout de même acquis pour l'équipe de France, toujours invaincue, qui attend désormais le résultat du match entre l'Allemagne et la Norvège, lundi 23 janvier, pour connaître son adversaire en quarts de finale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnat du monde de handball

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.