Euro féminin de hand : Le retour au sommet de l'équipe de France en trois finales

Finaliste de l’Euro 2020, et peut être bientôt championne d’Europe pour la deuxième fois consécutive, l’équipe de France féminine se reconstruit une belle place sur la scène du handball mondial. Après avoir réalisé une traversée du désert entre leurs deux titres de vice-championnes du monde (2009 et 2011) et leur médaille d’argent aux JO de Rio en 2016, les Françaises ont retrouvé leur fougue d’antan. Une belle série, qui les rapproche des exploits successifs de leurs homologues masculins.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Les joueuses françaises et Olivier Krumbholz, lors de la victoire face à la Croatie en demi-finale de l'Euro 2020. (BO AMSTRUP / RITZAU SCANPIX)

♦ La finale des Jeux Olympiques 2016, à Rio 

Elles voulaient l’or, mais elles n’ont récolté que l’argent. Pourtant, quelques mois auparavant, la possibilité d’atteindre une finale olympique paraissait utopique. En 2015, les Bleues étaient revenues, pour la cinquième fois consécutive, bredouilles d’une compétition. Mais les joueuses d’Olivier Krumbholz, rappelé au dernier moment pour succéder à Alain Portes qui avait pris sa place en 2013, ont défié tous les pronostics à Rio. Après avoir écarté l’Espagne en quarts (27-26), puis les Pays-Bas en demies (24-23), l’aventure olympique des Bleues s’est achevée par une défaite en finale, face à une solide équipe russe (19-22). Un résultat logique, après avoir été menées durant les trois quarts de la rencontre. 

 (FRANCK FIFE / AFP)

Les Françaises, portées par Allison Pineau, Amandine Leynaud et Alexandra Lacrabère, ont manqué d’efficacité devant les buts. Ce faible écart au tableau d’affichage, elles l’ont surtout dû à leurs deux portières, Amandine Leynaud et Laura Glauser. Malgré la défaite, elles ont décroché une première médaille d’argent pour le handball féminin français et sont entrées dans l’histoire. Nous ne le savions pas encore, mais cette finale marquait alors le tout début de la renaissance du hand féminin.
 

♦ La finale du mondial 2017, à Hambourg

Elles ne s’étaient plus hissées sur le toit du monde depuis quatorze années. Victorieuses face aux Norvégiennes (23-21), les Françaises ont décroché un deuxième titre mondial. Et pas n’importe quel succès, puisque la mission semblait alors difficile, voire même impossible à réaliser : faire tomber la nation qui domine le handball féminin. 

Au terme d’un match très serré, l’élan des Norvégiennes a été stoppé net par une défense française très solide et, surtout, une Amandine Leynaud (encore) spectaculaire. À vingt seconde de la fin, Alexandra Lacrabère a libéré son équipe en inscrivant le dernier but de la rencontre.

 (PATRIK STOLLARZ / AFP)

En 2017, les hommes ont eux aussi été sacrés champions du monde, faisant de la France la deuxième nation, seulement, à ramener deux médailles d’or la même année.

♦ La finale de l’Euro 2018, à Paris

Pour la première fois de son histoire, l’équipe de France était sur le toit de l’Europe. Et pas n’importe où : à la maison. Dans une salle de Bercy en ébullition, les Françaises ont su manier d’une main de maître cette finale face aux Russes (24-21). Une rencontre maîtrisée de A à Z, permettant aux Bleues de prendre leur revanche sur la finale des JO perdue contre la même équipe, en 2016, à Rio.

Après leur titre de championnes du monde l'année précédante, les Françaises étaient attendues au tournant par leurs adversaires. La rencontre s’est jouée sous haute tension, marquée par le carton rouge reçu par Allison Pineau à la 36e minutes. La gardienne des Bleues, Amandine Leynaud, a encore (et toujours) été l’une des grandes artisanes de la victoire française. Estelle Nze Minko a elle aussi été étincelante, inscrivant quatre buts pendant la rencontre. 

 (FRANCK FIFE / AFP)

Dimanche prochain, les Bleues joueront une nouvelle finale européenne face à la Norvège, grande favorite de la compétition. Elles auront l’occasion d’écrire une nouvelle page de leur histoire, en réalisant un doublé européen.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnat d'Europe de handball

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.