Cet article date de plus de six ans.

Vidéo "Complément d'enquête" : Platini, son "meilleur ennemi" s'appelle Sepp Blatter

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.

Michel Platini ne mâche pas ses mots. Oui, c'est lui qui a aidé Sepp Blatter à prendre la tête de la puissante FIFA. Mais il est temps que les choses changent.

Les relations tendues entre Michel Platini et Sepp Blatter sont arrivées sur la place publique. Les deux hommes ne sont plus sur la même longueur d'ondes. Et chacun envoie régulièrement des "piques" à l'autre. Michel Platini avoue qu'il a fait la courte échelle à Blatter pour le hisser jusqu'au fauteuil de président. Mais aujourd'hui, estime-t-il, les cartes doivent être redistribuées.

"Je pense qu'il est temps qu'il arrête" : Platini ne mâche pas ses mots. Et quand Romain Verley lui demande de réagir aux propos très durs de Blatter - "Platini est plus à l'aise dans un stade que dans une réunion" - Platini, dans un sourire, répond sans détours ni langue de bois : "Dans le bureau, je suis pas mal quand même, mais la différence avec lui, c'est que lui, sur le terrain, il n'était pas bon."

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.