Cet article date de plus de sept ans.

Transferts litigieux à l'OM : "Il faut savoir résister" à ces pratiques (Christophe Bouchet)

Alors que plusieurs personnes ont été placés en garde à vue mardi dans l'enquête sur les transferts de l'OM, l'ancien président du club de 2002 à 2004, Christophe Bouchet, a dénoncé, sur France Info, ses pratiques, expliquant qu'il fallait savoir y résister.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Christophe Bouchet a été président de l'OM de 2002 à 2004. © Maxppp)

Le président de l'Olympique de Marseille, Vincent Labrune, le directeur général et deux anciens dirigeants du club ont été placés en garde à vue mardi dans le cadre de l'enquête sur des transferts litigieux. Président de l'Olympique de Marseille de 2002 à 2004, Christophe Bouchet a réagi, ce mardi sur France Info. "On est toujours surpris parce que le football a un petit côté désespérant dans ses manières de faire et ne corrige pas toujours bien ses erreurs. Mais il faudra voir le cas de ces commissions. Le football n’est pas toujours à la hauteur des ses ambitions, mais c’est aussi une cible facile ", a-t-il expliqué.

"J’y ai été confronté et il faut savoir ne pas faire un transfert pour ne pas rentrer dans ce genre de pratiques" (Christophe Bouchet)
écouter
"C’est toujours un peu la même histoire et pour s’en préserver il faut ne rien écouter. Ce n’est pas facile. J’y ai été confronté et il faut savoir ne pas faire un transfert pour ne pas rentrer dans ce genre de pratiques. Il y a toujours un intermédiaire qui vous propose un joueur moins cher mais avec un circuit différent. Il faut réagir très vite et vous avez des pressions immenses de toutes parts. Ce n’est pas toujours facile de dire non ", a ajouté l'ancien président de l'OM.

A LIRE AUSSI ►►► Olympique de Marseille : Labrune, Diouf et Dassier en garde à vue

"Ce que l’on peut dire c’est qu’il y a certaines personnes marseillaises qui n’ont pas toujours eu de parfaites fréquentations, qui connaissent le football et peuvent être tentées. Mais ce n’est en rien, de mon point de vue, une organisation. "

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.