Super Ligue : le président de la Juventus, Andrea Agnelli, "n'a pas abandonné" l'idée

L'un des principaux défenseurs de la Super Ligue a réaffirmé sa détermination, vendredi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Andrea Agnelli, président de la Juventus, lors de la finale de la Coupe d'Italie à Reggio d'Emilie, le 19 mai 2021. (MIGUEL MEDINA / AFP)

Andrea Agnelli persiste et signe. Le président de la Juventus, à l'origine du projet avorté de Super Ligue en avril dernier, reste toujours convaincu de la nécessité de changer l'organisation des compétitions de football. Il en a remis une couche lors de l'assemblée générale des actionnaires du club turinois, vendredi 29 octobre : "Je n’ai pas abandonné hier, je n’abandonnerai pas demain. Le système doit changer, et la Juventus veut y participer."

Agnelli a ensuite développé son propos : "Nous souhaitons reprendre une forme de dialogue qui conduira à un système de compétitions nationales et internationales plus durables."

La Juventus, l'un des trois défenseurs de la Super Ligue

La Juventus est, avec le FC Barcelone et le Real Madrid, l'un des trois clubs qui soutient toujours le projet de Super Ligue. Andrea Agnelli en est un fervant défenseur. Fin septembre, il avait déjà réaffirmé son attachement à cette réforme, après l'annonce de la levée des sanctions des clubs mutins par l'UEFA.

"Le maître mot est durabilité. Presque tous sont insatisfaits du système dans lequel ils opèrent : il faut évidemment intervenir", a ajouté le président de la Juventus.

Sur le terrain, son équipe est pour l'instant en difficulté : battus par Sassuolo mardi soir (1-2), les Bianconeri sont actuellement 7e de Serie A. Ils pointent à 13 unités du leader napolitain. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Serie A

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.