Qui sera le nouveau président de la FIFA ?

Alors qu'un immense scandale de corruption touche la Fédération internationale de football, Sepp Blatter, l'actuel président, et le Prince Ali briguent le poste suprême.

FRANCE 2

Le congrès de la FIFA se déroule à Zurich sous haute tension. Malgré les soupçons de corruption qui pèsent sur de nombreux hauts responsables, Sepp Blatter, l'actuel président, brigue un cinquième mandat.

Lors de son discours introductif, il s'est défendu de toute malversation et à insister sur le fait que les fautifs étaient des individus et non la FIFA tout entière. "J'appelle à notre esprit d'équipe. Nous devons avancer ensemble. Cela ne sera pas toujours facile, mais c'est pour cette raison que nous sommes ici", a-t-il déclaré.

Un seul candidat contre Blatter

Le vote aura lieu dans l'après-midi. Chaque camp compte ses troupes, notamment dans les rangs du Prince Ali, Jordanien et unique candidat contre Blatter. La FIFA est composée de six fédérations continentales, dont chacune à un certain nombre de voix. L'Afrique et l'Europe sont les plus pourvues. Suivent l'Asie, l'Amérique centrale et l'Amérique du Sud. Au premier tour, pour être élu, le président doit recueillir deux tiers des voix (140 voix). S'il y a un second tour, il faut 105 voix, la majorité absolue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Sepp Blatter donne une conférence de presse au siège de la FIFA le 20 mars à Zurich.
Le président Sepp Blatter donne une conférence de presse au siège de la FIFA le 20 mars à Zurich. (MICHAEL BUHOLZER / AFP)