Qui est Emiliano Sala, le footballeur disparu dans un avion qui survolait la Manche ?

L'avion de tourisme qui transportait le buteur argentin, qui venait d'être transféré du FC Nantes à Cardiff City, a disparu dans la nuit de lundi à mardi. Les recherches sont en cours pour le retrouver.

Emiliano Sala sur une photo qu\'il a posté sur son compte Instagram ouvert.
Emiliano Sala sur une photo qu'il a posté sur son compte Instagram ouvert. (REX / SHUTTERSTOCK / SIPA)

Il venait de saluer une dernière fois ses coéquipiers nantais. Emiliano Sala a disparu après avoir embarqué dans un petit avion privé de six places, dans la nuit du lundi 21 au mardi 22 janvier, a appris franceinfo de source proche de l'enquête. Au total, trois personnes étaient à bord de ce Piper Malibu qui a décollé de Nantes pour se rendre à Cardiff (pays de Galles, Royaume-Uni), avant de disparaître des radars au-dessus de la Manche, non loin des îles anglo-normandes.

C'est dans la capitale galloise que l'attaquant argentin devait poursuivre sa carrière professionnelle. Cardiff City, actuel 18e de Premier League, venait de s'attacher ses services pour les trois prochaines saisons. Selon les médias britanniques, les promus gallois faisaient de Sala la recrue la plus chère de leur histoire. Objectif : se sauver de la relégation. Montant de la transaction : environ 17 millions d’euros. "Je suis très content d’être ici. C’est un grand plaisir […] Pour moi, c’est spécial [d’être la recrue la plus chère du club]. Je suis venu ici pour aider mes coéquipiers et le club", avait réagi le joueur sur Twitter.

De la Garonne à la Loire

Son transfert vers la capitale galloise, qui a été officialisé samedi 19 janvier, ne s'est pas fait sans douleur. Les supporters nantais, qui le portaient dans leur coeur, ne voulaient pas le voir partir. L'attaquant argentin est leur "chouchou". C'est son nom que les enfants floquent au dos de leur maillot. Pas le plus rapide, pas le plus élégant mais de plus en plus efficace. Il est celui qui sait sauver l'équipe de situations pas toujours confortables. La preuve : auteur de 12 buts en championnat cette saison avec les Canaris, il s'est longtemps accroché au duo parisien Mbappé-Neymar au classement des buteurs de Ligue 1. L'entraîneur du FC Nantes, actuellement 15e au classement, voulait aussi qu'il reste. Vahid Halilhodzic estime "que des gens ont été incorrects" dans ce transfert. C'est le président du club, Waldemar Kita, qui est visé, lui qui a poussé la signature "pour des raisons économiques."

Après être passé par Bordeaux, Orléans et Caen, le joueur de 28 ans pose ses valises sur les bords de l'Erdre en juillet 2015. Sa première saison est timide sous les couleurs nantaises : seulement 6 buts en championnat. Mais Emiliano Salo prend peu à peu ses marques. Jusqu'à cette saison référence. Sa dernière apparition avec le maillot jaune et vert remonte au 13 janvier. Ce jour-là, sur la pelouse de la Beaujoire, il avait cédé sa place à Coulibaly, à un quart d'heure de la fin du match contre Rennes (défaite 0-1). 

Son dernier tweet a été posté lundi en début d'après-midi. La photo, prise le jour-même, montre l'Argentin entouré de ses anciens coéquipiers nantais. Elle est accompagnée de ce mot : "la ultima". "La dernière." C'était pour dire au revoir et pour prendre ses dernières affaires. C'était quelques heures avant d'embarquer dans l'avion, direction Cardiff.