Qui est Tony Chapron, l'arbitre surnommé "le petit Chapron rouge" ?

L'arbitre est au cœur d'une controverse après avoir tenté de donner un coup de pied à un joueur du FC Nantes, dimanche, qu'il suspectait de l'avoir fait chuter intentionnellement. Par le passé, Tony Chapron a déjà été au cœur de débats enflammés.

L\'abitre Tony Chapron adresse un carton rouge au défenseur de Nantes Diego Carlos, lors de la rencontre à la Beaujoire contre le PSG, dimanche 15 janvier 2018.
L'abitre Tony Chapron adresse un carton rouge au défenseur de Nantes Diego Carlos, lors de la rencontre à la Beaujoire contre le PSG, dimanche 15 janvier 2018. (LOIC VENANCE / AFP)

Lors de la rencontre Nantes-PSG, dimanche 14 janvier, l'arbitre a oublié de sanctionner un tacle. Et pour cause. Tony Chapron a lui-même tenté un improbable croche-pied sur le défenseur Diego Carlos, après avoir chuté lors d'une bousculade avec le joueur.

Cette réaction a suscité un feu nourri de commentaires pour critiquer la réaction de l'homme en noir. "Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? a notamment réagi le président des Canaris, Waldemar Kita, après la rencontre. Si je dis trop de choses, je vais me faire convoquer par une commission d’éthique !" A 45 ans, Tony Chapron, ancien arbitre international, dispute la dernière saison d'une carrière émaillée de polémiques.

Des joueurs l'ont déjà accusé de propos injurieux

En mai 2009, le capitaine de Valenciennes, Rafael Schmiz, l'accuse d'avoir prononcé des propos injurieux pendant la rencontre contre Bordeaux. "Il m'a dit : 'Vous n'avez pas le niveau, l'année prochaine, on va vous envoyer en Ligue 2, on va vous enc... en deuxième mi-temps.' Après ça, c'est difficile de rester dans le match !" Cette version est alors contestée par l'homme en noir. Tony Chapron explique qu'il a simplement mis en garde les joueurs nordistes, qui réclamaient des cartons jaunes. "Les cartons, je les mettrai en deuxième mi-temps, mais à ceux qui les réclament." Et explique qu'il n'insulte "jamais les joueurs".

Mais l'épisode valenciennois n'est pas la seule polémique. Deux mois plus tôt, déjà, Tony Chapron expulse tour à tour trois joueurs, lors d'un Toulouse-Lille, dont deux pour contestation. "Sur mon expulsion, je viens lui demander pourquoi il siffle un truc pareil, se plaint alors Yohan Cabaye, cité par Eurosport. Mais moi [à la différence de son coéquipier Ludovic Obraniak], je ne l'ai pas insulté. J'ai juste contesté."

La saison précédente, le Lorientais Rafik Saïfi avait accusé le même arbitre de lui avoir demandé "de fermer sa gueule". Le joueur François Modesto, lui aussi, avait tenu des propos peu amènes à l'endroit de l'homme en noir, à l'issue d'un Nice-Monaco. "C'est la première fois en douze ans de carrière que je vois ça. Il y a des mots qui m'ont choqué, agressé, gêné. L'arbitre nous a envoyés bouler plusieurs fois (...). Il faudrait du respect des deux côtés."

"Il est très sourcilleux"

"Tony Chapron est très sourcilleux et s’il y avait des propos déplacés sur le terrain à son égard, il n’hésiterait pas à sanctionner", résumait l'ancien arbitre Bruno Derrien, interrogé il y a quelques années sur Sports.fr. Policier dans la vie, Tony Chapron sait se montrer pointilleux pour préserver son autorité, selon certains acteurs. "Avec monsieur Chapron, on ne peut rien dire, on ne peut rien faire, expliquait Cyril Jeunechamp, ancien (et bouillant) joueur, dans un entretien accordé à So Foot, en mai dernier. Le football ne peut pas évoluer avec des arbitres comme ça. Ils veulent montrer qu’ils ont l’autorité et se permettent tout et n’importe quoi."

"On est dans un monde de communication paraît-il, réagit-il dans une interview au Dauphiné, relayée par Football 365. Il faut donc que j’apprenne à mieux communiquer. En tout cas sur le terrain."

Peut-être que [les gens] ressentent un côté glacial qui donne l’impression que je suis hautain et rigide. Mais dans un match de football, si on se laisse absorber par les émotions humaines, ça devient dangereux. Car après, on a du ressentiment, de l’agacement et de l’énervement.Tony Chapronau "Dauphiné Libéré"

L'arbitre dit aimer "les choses carrées. Les parasites me parasitent. Et je n’aime pas qu’on me parasite. Je ne tolère pas qu'on me parle de façon inappropriée, précise-t-il, et inévitablement les joueurs ne m’apprécient pas trop."

Mais la Fédération française de football elle-même lui a déjà reproché des écarts verbaux. En 2011, l'arbitre avait écopé d'une suspension de trois mois avec sursis, après des propos véhéments contre les dirigeants de la fédération. Après la suspension des arbitres de L1 décidée par la FFF lors de la 26e journée, Tony Chapron, secrétaire du Syndicat des arbitres de l'élite (SAFE), avait en effet dénoncé "l'incompétence de la fédération dans le domaine de l'arbitrage et dans d'autres".

Un doigt d'honneur aux supporters ?

Et les supporters ? Là aussi, quelques frictions. En rentrant aux vestiaires, lors d'une rencontre entre le Gazélec Ajaccio et Monaco, en mars 2013, Tony Chapron est filmé en train de lever un doigt vers les supporters corses. Difficile, toutefois, d'affirmer qu'il s'agit là d'un doigt d'honneur. "Son attitude ressemble plus à celle d’un sportif qui lève l’index quand il y a un but", plaide alors son avocat, Samuel Chevret, dans les colonnes de L'Equipe. Après la rencontre, le président du GFC Olivier Miniconi se lâche, au micro de RMC. "Monsieur Chapron s'en est pris à notre directeur de l'organisation et de la sécurité qui était à côté du banc des délégués, en lui disant : 'Dégage, va voir le match en tribune !'"

Parfois surnommé "Petit Chapron rouge" pour sa propension à distribuer des cartons – 65 rouges depuis ses débuts en 2004 –, l'arbitre laisse également peu de supporters insensibles. Cette série de coups d'éclats et de soupçons ont même valu à l'arbitre de recevoir les "honneurs" du site Fourfourtwo, qui l'a intégré dans un classement des personnalités les moins appréciées du football. Après son tacle durant Nantes-PSG, la Direction technique de l'arbitrage de la Fédération française de football lui a finalement adressé un carton rouge : Tony Chapron est suspendu, jusqu'à nouvel ordre.