PSG-Bruges : déjà qualifiés, les Parisiens terminent en beauté la phase de groupes de Ligue des champions

Rapidement à l'abri, les Parisiens ont passé un mardi tranquille face au Club Bruges (4-1), bien aidés par le doublé précoce de Kylian Mbappé.

Article rédigé par
Au Parc des Princes - Andréa La Perna - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Kylian Mbappé célébre son deuxième but contre Bruges en Ligue des champions le 7 décembre 2021. (FRANCK FIFE / AFP)

On se demandait où était passé le Paris Saint-Germain sans pitié face aux adversaires à sa portée en Ligue des champions. Après avoir souffert lors de ses cinq premières sorties dans la compétition cette saison, celui-ci a ressurgi mardi 7 décembre en prenant facilement le dessus sur le Club Bruges (4-1). De quoi conclure sa phase de groupes de la bonne manière à moins de deux mois des huitièmes de finale.

Il aura fallu attendre décembre pour voir le PSG se balader pour la première fois en C1 cette saison. Ce n'est que la deuxième fois de la saison que Paris se balade en corrigeant son adversaire après la victoire contre Clermont au Parc le 11 septembre dernier (4-0). Même si le club de la capitale, déjà qualifié et assuré de terminé 2e, jouait sans le moindre enjeu face à un adversaire largement à sa portée, il aura eu le mérite de bien faire les choses.

Mbappé dans tous les bons coups

Sous une pluie incessante, les joueurs de Mauricio Pochettino ont cueilli à froid leurs adversaires. Une minute et onze secondes ont suffi à Kylian Mbappé pour ouvrir le score, en s'aidant du poteau après un centre de Nuno Mendes mal repoussé. Gardé sur le banc pendant 70 minutes samedi dernier contre Lens (1-1), le Parisien avait des fourmis dans les jambes.

Dans tous les bons coups, il a d'abord signé un doublé après seulement six minutes de jeu, d'une reprise de volée dans la course après un subtil ballon par dessus d'Angel Di Maria. Et c'est encore lui que l'on retrouve sur le troisième but, mais cette fois dans un rôle de passeur décisif, après une percée le long de la ligne à gauche et un enchaînement petit pont-renversement pied gauche.

Lionel Messi s'en est délecté. Placé dans des conditions idéales, le tout frais septuple Ballon d'or a tué le peu de suspense qu'il restait grâce à une enroulée du pied gauche de l'entrée de la surface, un classique de son répertoire (38e). Après ce coup de marteau, les Parisiens ont enclenché le mode gestion. Après plusieurs alertes dont une grosse frappe de Hans Vanaken sortie par Gianluigi Donnarumma (54e), ils ont finalement été punis pour leur nonchalance.

Messi pour tuer le supense

Une perte de balle dans le rond central d'Idrissa Gueye a permis à Noa Lang d'avancer tranquillement jusqu'à la surface avant de décaler Mats Rits pour la réduction du score (68e). Mais cette fausse note a rapidement été recouverte par un nouveau but parisien : un penalty obtenu et transformé par Leo Messi lui-même (75e). Dernière note festive pour un Parc des Princes qui avait commencé la soirée par quelques sifflets à l'égard de Mauricio Pochettino.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers PSG

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.