Ligue des champions : "Il nous reste encore 90 minutes", positive Marquinhos après la défaite parisienne face à City

Après leur défaite en demi-finale aller de Ligue des champions contre Manchester City, les joueurs de Paris croient encore à leur qualification.

Article rédigé par
Louise Gerber - franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Marquinhos et Kevin De Bruyne au duel lors de la demi-finale aller de Ligue des champions. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

La défaite face à City (2-1) a été difficile à digérer pour les joueurs du PSG, conscients d'avoir subi au retour des vestiaires. "On a été trop derrière en deuxième mi-temps, face à une équipe de City qui a été plus agressive et qui a joué plus haut. On n'arrivait pas à bien les contrer", a réagi en fin de rencontre le capitaine brésilien et auteur de l'ouverture du score parisien, Marquinhos. 

Pour Riyad Mahrez, auteur du deuxième but mancunien, les Citizens ont été chanceux mais ont su profiter de la petite forme parisienne. "Moi-même, mon coup franc passe entre deux joueurs. On n’a pas été très bons, mais Paris non plus. On n’était pas au top de notre côté clairement mais on gagne 2-1. Ça reste ouvert."  Pep Guardiola, le coach mancunien, s'est quant à lui félicité de la performance de ses joueurs. "On a pu déplacer le jeu et on revient à Manchester avec un bon résultat. On n’a pas changé grand chose : on leur a juste dit de jouer au foot. Si vous laissez Verratti, Paredes, se mettre en contact avec Neymar, c’est fini. On ne les a pas laissé respirer ensuite."

"On est vraiment proches"

Les deux buts encaissés en sept minutes ont fait du mal aux Parisiens. "On a pris deux buts bêtes. Ce sont des détails, mais c’est la Champions League, il faut mieux gérer ces détails, a estimé Marquinhos avant de relativiser. On est vraiment proches et il ne faut pas avoir de doute maintenant."

Des "détails", un terme également utilisé par le coach parisien : "Nous avons concédé deux buts sur des détails. Et juste avant leur deuxième but, nous aurions dû marquer le deuxième. Peut-être qu'à 2-0 cela aurait été un match différent. Mais ne tirons pas trop de conclusions sur ce match qui s'est joué sur des détails", a indiqué Mauricio Pochettino, qui a préféré souligner les efforts incroyables de ses joueurs et se tourner vers le match retour. "Nous n'avons pas concédé beaucoup d'occasions, le match était équilibré. Nous croyons vraiment que nous pouvons réussir quelque chose de spécial là-bas [au match retour]. Nous devons y croire, parce que si ce n'est pas le cas, ce sera difficile d'aller là-bas et de viser une place en finale."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.