Ligue 1 : décision le 17 novembre pour les incidents lors d'OM-PSG

Le verdict sera rendu dans trois semaines, a annoncé la Ligue de football professionnel mercredi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Neymar, protégé par les forces de sécurité avant de tirer un corner au stade Vélodrome, dimanche. (JEAN CATUFFE / JEAN CATUFFE)

Les décisions autour des incidents intervenus lors du classique OM-PSG dimanche seront rendues le 17 novembre prochain. Dans un communiqué publié mercredi 27 octobre, la Ligue de football professionnel a indiqué que le dossier était "mis en instruction".

Dimanche, plusieurs incidents ont émaillé la rencontre entre Marseille et Paris (0-0). Parmi eux, des jets de projectiles sur les tireurs de corners parisiens en première période et l'entrée sur la pelouse d'un spectateur durant la rencontre.

En dehors du stade dimanche, 21 personnes ont été interpellées et 17 placées en garde à vue, poursuivies pour dégradations, détention de fusée et violences ou encore outrages ou rébellions contre des policiers. Une demi-douzaine a été condamnée à des peines allant jusqu'à deux ans de prison ferme, toutes assorties d'interdictions de stade.

Un match de suspension pour Sampaoli et Hakimi

L'OM a déjà été sanctionné deux fois cette saison pour des incidents en tribunes, après le match Nice-OM du 22 août, puis celui à Angers le 22 septembre. Depuis, l'OM est sous la menace d'un retrait d'un point au classement en cas de récidive.

Exclu pendant la rencontre à la suite d'un contact sur Under, le défenseur parisien Achraf Hakimi a de son côté écopé de deux matches de suspension dont un avec sursis. L'entraîneur marseillais Jorge Sampaoli a lui pris un match ferme "suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers PSG

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.