Football : ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de Luis Enrique, nouvel entraîneur du PSG

Officiellement nommé à la tête du Paris Saint-Germain, mercredi, le technicien espagnol a dévoilé devant les médias, les grandes lignes de son projet de jeu.
Article rédigé par franceinfo: sport, Julien Faure
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Luis Enrique lors de sa présentation comme nouvel entraîneur du PSG, le 5 juillet 2023. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Ça y est, Luis Enrique est le coach du Paris Saint-Germain. Celui qui aura tant fait souffrir le club parisien, comme joueur et comme entraîneur, aura désormais pour mission de le mener vers les sommets, européens notamment. Pour sa première apparition devant la presse, retardée par des problèmes d'avion rencontrés par Nasser Al-Khelaïfi, le technicien ibérique a présenté son projet, ses ambitions, ses envies, tout en prenant soin de ne pas en dire trop.

Un jeu tourné vers l'offensive et la gagne

Connu pour sa volonté de proposer un football offensif, Luis Enrique n'a pas trahi sa réputation. Qualifiant de "non négociable" ce besoin de posséder une identité tournée vers l'offensive, il s'est aussi attelé à l'idée de proposer un jeu qui plaira aux supporters. S'il a confié qu'il fallait "évidemment s'adapter aux joueurs" pour en tirer "le meilleur profit", il a promis que l'offensive serait "sa façon de faire".

Toujours avec l'envie de créer "un foot d'attaque, offensif, qui soit divertissant pour les supporters", il a aussi souligné son envie d'obtenir des "résultats, surtout". Questionné sur la Ligue des champions, il n'a pas caché "adorer la pression" et trouver sa mission "magnifique". Parlant "d'objectif", il a aussi assuré que le déficit d'expérience du PSG vis-à-vis d'autres équipes, "ne signifie pas qu'on ne peut pas rivaliser avec elles".

Une cohabitation saine avec Luis Campos et Nasser Al-Khelaïfi

C'est souvent un sujet brûlant au Paris Saint-Germain, l'entente entre le coach et ses dirigeants. Réputé pour son caractère bien trempé, Luis Enrique a d'abord tenu à remercier son directeur sportif, Luis Campos, et son président, Nasser Al-Khelaïfi, pour la confiance accordée, avant de témoigner son "honneur" de travailler avec le Portugais.

En pourparlers avec le club depuis plusieurs semaines, l'Espagnol a confié que les discussions entre les trois hommes avaient débuté bien avant sa signature, notamment avec Luis Campos : "On a pu beaucoup échanger sur nos opinions, ce qu’on veut faire et comment on veut le faire, et je pense qu'on est 100% raccord. Je suis convaincu qu’on aura une grande équipe."

Pas encore de contact avec les joueurs

Si Luis Enrique a découvert les nouvelles installations du centre d'entraînement de Poissy, qu'il a semble-t-il appréciées, soulignant l'importance d'un environnement "confortable mais pas luxueux", il n'a cependant pas encore eu de contacts avec ses joueurs. Il a confié avoir simplement rencontré Presnel Kimpembe, Nordi Mukiele et Nuno Mendes, présents sur place car en phase de reprise ou de rééducation.

Par ailleurs, il a aussi précisé que la teneur de ses discussions avec ses joueurs resterait privée, arguant que "ce sont des informations qui doivent rester internes", avançant qu'il arrivait "sans rien imposer" et avec la volonté de prendre des décisions "dans le consensus". Il prévoit par ailleurs des entretiens individuels avec ses joueurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.