Cet article date de plus d'un an.

Brésil : Pelé fait son entrée dans le dictionnaire des noms communs

Le nom du footballeur brésilien, mort en décembre, est depuis devenu l'un des 167 000 mots du dictionnaire des noms communs de la langue portugaise et ses 265 millions locuteurs à travers le monde.
Article rédigé par Nicolas Peronnet
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
La star brésilienne du football Pelé pose avec son autobiographie dans une librairie, le 1er avril 2014 à New York. Photo d'illustration. (STAN HONDA / AFP)

Un peu plus dans la légende. Pelé, le surnom d'Edson Arantes do Nascimento, considéré par beaucoup comme le plus grand footballeur de tous les temps, mort le 29 décembre à l'âge de 82 ans, est désormais doublement entré dans le dictionnaire de langue portugaise. En plus de son nom propre, le dictionnaire Michaelis a officialisé mercredi l'entrée du mot  "pelé" (sans la majuscule) dans ses pages, synonyme d'"exceptionnel, incomparable, unique". L'Académie brésilienne des lettres, qui régit le portugais au Brésil, où vivent 215 millions de lusophones, n'a toutefois pas encore introduit le mot "pelé" dans sa version numérique. 

>> Mort de Pelé : à quoi ressemble le "plus grand cimetière vertical du monde" dans lequel le footballeur va être enterré ?

Tout est né après la très sérieuse proposition de la Fondation Pelé, qui a même lancé une campagne en ce sens, en espérant recueillir le maximum de signatures de la part des habitants. "Il est le Pelé du basket-ball", "elle est le Pelé du tennis" ou "elle est le Pelé de la dramaturgie brésilienne", pouvait-on lire notamment en portugais pour la promotion de cette campagne. Il est vrai que ces expressions sont devenues communes, mais au Brésil, le mot "pelé" dépasse aujourd'hui largement le cadre du sport où il est synonyme d'"excellence".

Ce n'est pas la première fois qu'un nom de joueur de football rentre dans le vocabulaire de tous les jours, bien que souvent cantonné au jargon sportif : on peut ainsi notamment penser à la madjer, la panenka ou encore la papinade. Autant de gestes techniques que l'on doit à... Rabah Madjer, footballeur algérien, le Tchèque Antonín Panenka, ou encore Jean-Pierre Papin. 

Un projet soutenu par des médias et son ancien club

Le projet soutenu par le club de l'icône du pays, le Santos Futebol Clube, et le groupe Globo, géant des médias brésiliens. Le site officiel de la campagne va même jusqu'à proposer une définition au mot : "Pelé. [Adjectif] 1. le plus grand de tous. 2. référence de la grandeur 3. inégalé. 4. synonyme d'excellence 5. unique".

Dans le dictionnaire en ligne, consultable par les quelque 265 millions locuteurs portugais à travers le monde, on peut désormais lire accolé au mot "pelé" : "Quelque chose ou quelqu'un qui sort de l'ordinaire, quelque chose ou quelqu'un qui par sa qualité, sa valeur ou sa supériorité ne peut être assimilé à rien ni personne d'autre, comme Pelé®, surnom d'Edson Arantes do Nascimento (1940-2022), considéré comme le plus grand sportif de tous les temps". Michaelis donne également quelques exemples de son utilisation : "Il est le pelé du basket-ball", "elle est le pelé du drame brésilien", "il est le pelé de la médecine".

On pourrait rajouter "inoubliable" car quatre mois après la mort du roi du football, une minute de silence est encore respectée en son hommage dans tous les stades avant tous les matchs du championnat brésilien.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.