"Pays de merde" : Ibrahimovic suspendu quatre matches

La commission de discipline de la Ligue professionnelle de football a suspendu Zlatan Ibrahimovic pour quatre matches ce jeudi. Le Parisien avait tenu des propos injurieux contre la France et un arbitre à Bordeaux le 15 mars.

(Zlatan Ibrahimovic avec dérapé après la défaite du PSG contre Bordeaux le 15 mars © Maxppp)

L'insulte coûte cher au PSG. Ce jeudi, la commission de discipline de la Ligue professionnelle de football (LFP) a tranché sur le cas de Zlatan Ibrahimovic. Le 2e meilleur buteur de l'histoire du PSG va être suspendu pour quatre matches après son dérapage du 15 mars dernier. Après la défaite des Parisiens, l'attaquant avait insulté la France, ce "pays de merde" et s'en était pris verbalement à l'arbitre. Le buteur suédois manquera les matches de championnat contre Nice, Lille, Metz et Nantes. Il pourra disputer la finale de la Coupe de la Ligue samedi contre Bastia car la sanction ne prend effet que la semaine prochaine.

Zlatan Ibrahimovic ne s'est pas présenté à la LFP ce jeudi et l'instance a jugé en son absence. Olivier Létang, directeur sportif du PSG s'est rapidement exprimé à la sortie des locaux de la commission de discipline. "Pour nous, Zlatan ne doit pas être suspendu car il n'a tenu aucun propos injurieux ou insultant envers le corps arbitral ", a-t-il expliqué, "le quatrième arbitre a confirmé que les propos ont été tenus une fois la porte des officiels fermée. Zlatan s'exprimait uniquement envers lui-même, dans une sphère que l'on peut qualifier de privée ". Quelques heures après le match le Suédois s'était excusé en expliquant que ses propos "ne visaient pas la France, ni les Français ".

A LIRE AUSSI ►►► "Pays de merde" : Ibrahimovic dérape après la défaite du PSG à Bordeaux