Cet article date de plus de deux ans.

Derbys maîtrisés, Paris et Lyon matés, temps faibles bien gérés, les cinq moments forts de la saison du LOSC

Les Lillois ont réalisé une remarquable saison 2020-2021, dix ans après leur dernier sacre en Ligue 1.

Article rédigé par franceinfo: sport - Pauline Guillou
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min
L'équipe de Lille a dominé le championnat de France cette saison.  (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

Sacrés en 1946, 1954 et 2011, les Lillois ont ajouté un quatrième titre de champion de France à leur palmarès dimanche 23 mai à l'issue de la 38e et dernière journée de Ligue 1. Leur courte victoire à Angers (1-2) clôture une saison riche en moments forts. Franceinfo: sport vous en présente cinq, du derby maîtrisé contre Lens à la soirée du titre en terre angevine.

Lille survole le derby

En guise de retrouvailles avec leurs meilleurs ennemis, les Lillois ne laissent aucune chance aux Lensois, tout juste promus en Ligue 1. En s’imposant 4 buts à 0 (Yilmaz, Bamba, Ikoné, Yazici) le 18 octobre, ils confirment une fois de plus leur invincibilité dans un derby qu’ils maîtrisent depuis 2007.

Opposés aux Dogues pour la première fois depuis cinq ans, les Lensois subissent les ravages du jeu précis et clinique de Lille tout au long du match, et terminent la rencontre à neuf contre onze. Le retour est du même ton. Lancé dans une course pour le titre avec le PSG, le LOSC frappe fort à Bollaert. Burak Yilmaz plante un doublé et les hommes de Christophe Galtier s'imposent facilement (3-0). Cette saison, les rois du Nord sont bien Lillois. 

Un hiver irrégulier

Après une belle série de victoires entre décembre et février (10 victoires en 12 matchs), les Lillois peinent à sortir de l’hiver. La défaite surprise contre Nîmes (1-2) sonne comme un coup d'arrêt pour les Nordistes qui laissent une nouvelle fois échapper des points face aux mal-classés de Ligue 1, comme contre Brest (0-0), mi-février.

Sortis de Coupe de France et de Ligue Europa, les Lillois perdent également la tête du classement après leur défaite contre les Nîmois. C'est la dernière fois de la saison que les hommes de Galtier ne pointent plus en tête du championnat.

Timothy Weah (LOSC) lors du match retour d'Europa League, face à l'Ajax Amsterdam, qui scelle l'élimination des Lillois, le 25 février 2021. (MAURICE VAN STEEN / ANP)

Une victoire en champion chez le PSG

C'est le gros coup de la saison lilloise. Le 3 avril, pour la 31e journée de Ligue 1, le LOSC s’impose au Parc des Princes dans un match sous tension et assomme le PSG (1-0). La recrue-phare de l'intersaison lilloise, Jonathan David, inscrit le seul but de la rencontre, quelques minutes après avoir été blessé à la cheville par Idrissa Gueye.

Battu, le PSG perd même ses nerfs avec l'expulsion de Neymar, après un accrochage avec Tiago Djalo (lui aussi expulsé). Deux semaines après sa sortie de route contre Nîmes, le LOSC reprend son trône. Les hommes de Galtier montrent une fois de plus leur solidité défensive (23 buts encaissés cette saison) face aux assauts parisiens en fin de match.

Neymar a été expulsé contre Lille après deux gestes d'humeur, dont celui-ci sur Benjamin André, le 3 avril 2021. (AURELIEN MORISSARD / MAXPPP)

Les Dogues recadrent les Gones

Remontada à la lilloise le 25 avril, à Lyon, lors de la 34e journée (2-3). L’exploit sur la pelouse lyonnaise est signé Burak Yilmaz. Mené 2 buts à 0 par l’Olympique lyonnais à la 35e minute d’un match crucial dans la course au titre, le LOSC réduit son retard par un coup-franc puissant de Yilmaz quelques secondes avant la mi-temps. L'attaquant turc, grand bonhomme de la fin de saison lilloise, profite d'une erreur de la défense lyonnaise pour servir David qui égalise. 

À cinq minutes de la fin du match, Yilmaz, encore lui, vient balayer les espoirs lyonnais et inscrit un doublé. Virtuellement quatrième à la mi-temps, le LOSC conserve la tête du classement et mate une nouvelle fois l'un de ses rivaux. En six matchs contre le PSG, Monaco et Lyon, les Lillois sont restés invaincus (trois victoires, trois matchs nuls).

La joie de Christophe Galtier après la victoire du LOSC à Lyon, le 25 avril 2021. (STÉPHANE GUIOCHON / MAXPPP)

23 mai 2021 : soir de titre à Angers

Bien malgré eux, les Lillois ont étiré le suspense jusqu'à la toute dernière journée de Ligue 1. Tenus en échec par Saint-Étienne pour leur dernière sortie à domicile (0-0), ils restent même à portée de fusil du PSG avant leur déplacement à Angers. Mais en quelques minutes, le LOSC balaye tous les doutes et la pression liée à ce quatrième titre tant attendu dans le Nord. 

Bien lancé par Renato Sanches, Jonathan David ouvre le score dès la 10e minute. Balloté par Angers, Lille se met ensuite à l'abri sur un penalty de Burak Yilmaz (45e). Le sixième but du vétéran turc (35 ans) sur les cinq derniers matchs du LOSC. La victoire du PSG à Brest devient anecdotique, tout comme la réduction du score angevine : dix ans après, Lille est de retour au sommet de la Ligue 1.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.