Mort de Maradona : l'Argentine en deuil

La mort du footballeur Diego Maradona suscite l'émotion en Argentine, où trois jours de deuil national ont été décrétés. La dépouille du footballeur est arrivée jeudi 26 novembre au palais présidentiel pour une veillée funèbre. 

Devant le cercueil de Maradona, habillé aux couleurs de l'Argentine et de son numéro 10, les supporters se sont précipités à la première heure. Dans le palais présidentiel de Buenos Aires, sa dépouille sera veillée trois jours. La ferveur des Argentins est telle que les forces de l'ordre peinent déjà à la contenir. Les bousculades tournent parfois à l'affrontement. Depuis mercredi 25 novembre au soir, les hommages sont spectaculaires. À la sortie du funérarium, une haie d'honneur accueille le Pibe de Oro.

"L'Argentine est morte aujourd'hui"

Les médias argentins retransmettent en direct les images du convoi funéraire à travers la capitale. Dans les rues, les fans de Maradona sont descendus pour communier toute la nuit. "J'ai envie de pleurer. L'Argentine est partie. L'Argentine est morte aujourd'hui", confie l'un d'entre eux. Dans un pays où le football est presque une religion, la mort de Maradona est une tragédie nationale. L'Argentine pleure aujourd'hui une icône générationnelle dont les frasques et les exploits ont marqué la nation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un supporter à Naples en pleurs après la mort de Maradona. 
Un supporter à Naples en pleurs après la mort de Maradona.  (CARLO HERMANN / AFP)