Manchester City-PSG : "On est désolés, mais on va réessayer jusqu'à la mort", promet Marco Verratti

Après l'élimination en demi-finale de C1 face à Manchester City mardi soir, les joueurs parisiens sont apparus déçus mais toujours déterminés dans leur quête de la "coupe aux grandes oreilles".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Les Parisiens discutent avec l'arbitre lors du match face à Manchester City en demi-finale de la Ligue des champions, le 4 mai 2021 (PAUL ELLIS / AFP)

Moins d'un an après avoir disputé sa première finale de Ligue des champions en août dernier, le Paris Saint-Germain a échoué mardi 4 mai à l'Etihad Stadium, sur la pelouse de Manchester City, en demi-finale de la plus prestigieuse des compétitions de clubs (0-2). Une défaite au cours de laquelle les Parisiens ont rencontré les plus grandes difficultés à se montrer dangereux, hormis sur deux occasions nettes d'Angel Di Maria et Marquinhos en première période.

Même si City est apparu supérieur lors de ces deux matchs, le capitaine brésilien du PSG a pour sa part estimé au micro de RMC Sport après la rencontre que le match s'est joué sur "des détails qui font la différence" dans ces rencontres-là. Ces détails ont permis aux Citizens d'inscrire des buts heureux à l'aller comme au retour.

"Un jour ou l'autre, on reviendra en finale"

Malgré la défaite, le milieu parisien Ander Herrera, titulaire au coup d'envoi, a salué la performance collective de son équipe sur RMC Sport : "Je pense qu'on a été la meilleure équipe pendant 70 minutes, on a tout essayé, on a bien joué avec le ballon. On peut repartir d'ici avec la tête haute." Le PSG n'a pourtant jamais semblé en mesure de déstabiliser la défense anglaise. "On a joué le match que l'on voulait avec le plan que l'on voulait", a assuré le coach parisien, Mauricio Pochettino, après le match.

Déçus, mais pas abattus, les joueurs parisiens ont semblé déterminés à rectifier le tir dès la saison prochaine. "Il y a de la déception parce qu'on y croyait. (...) On a fait deux années dans le dernier carré et c'est un bon parcours. On est désolés, mais on va réessayer jusqu'à la mort. (...) Il faut y croire, un jour ou l'autre on reviendra en finale", a de son côté promis Marco Verratti au micro de RMC Sport après le match. "On a encore des choses à améliorer, qui nous ont permis d'aller en finale l'année dernière", confirmait Marquinhos.

Verratti et Paredes insultés par l'arbitre ?

Pour réaliser son rêve de remporter sa première Ligue des champions, Paris devra donc attendre une saison de plus. Frustrés de ne pas pouvoir aller soulever la "coupe aux grandes oreilles" le 29 mai prochain à Istanbul, les joueurs parisiens ont craqué en fin de match, notamment Angel Di Maria, exclu pour une faute sur Fernandinho alors que le sort du PSG était déjà scellé. À l'issue de la rencontre, les Parisiens s'en sont également pris à l'arbitre.

"On nous parle de respect envers les arbitres, mais lui [Björn Kuipers, l'arbitre de la rencontre] a dit f*** off [va te faire f*****] à [Leandro] Paredes", a affirmé Ander Herrera en interview d'après-match. "Il m'a dit f*** you plusieurs fois. Si je fais ça, je prends dix matches [de suspension]", a abondé Marco Verratti. Des affirmations que l'UEFA s'attelera à vérifier, mais qui ne changeront pas l'issue du match et l'élimination du PSG.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.