Reportage Présenté au Parc des Princes, Lionel Messi a plongé Paris dans l’allégresse

Arrivé mardi dans la capitale, Lionel Messi a officiellement été présenté à la presse et aux supporters du PSG mercredi au Parc des Princes.

Article rédigé par
De notre envoyé spécial - Adrien Hemard - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 6 min.
Des milliers de personnes attendaient l'arrivée de Lionel Messi devant le Parc des Princes, le 11 août 2021. (ADRIEN HEMARD)

Après trois jours d'attente, le temps s'est arrêté devant le Parc des Princes. La grande aiguille vient de rejoindre la petite, la montre affiche 12 heures pile. Réglé comme une horloge suisse, Lionel Messi apparaît enfin. Après quelques coucous timides mardi à son atterrissage au Bourget, puis rapidement au Parc des Princes et au balcon de sa chambre du Royal Monceau, le nouveau roi de Paris prend cette fois le temps de saluer ses sujets. Officiellement couronné quelques minutes plus tôt dans l'auditorium du PSG, Lionel Messi salue la foule, tout sourire, et surpris de l'accueil. Mais ce n'est pas tous les jours qu'on s'offre le meilleur joueur de l'histoire.

Trois jours pour trois minutes

Trois minutes de folie pour trois jours d'attente, c'est cher payé. Mais c'est le prix d'un homme aux six Ballons d'Or. "On est là depuis lundi, devant le stade, mais on ne s'ennuie pas", assurait quelques heures plus tôt Samy, 18 ans, tout heureux d'être accoudé au premier rang. À sa droite, son pote Joël, ajoute alors : "On a le meilleur joueur de l'histoire qui vient, on peut attendre un peu. On débat de la compo pour patienter". Les piques envers le FC Barcelone, nouvel ennemi européen depuis la remontada, vont bon train.

"Messi, on va le cajoler, le consoler, il va être content de tourner la page Barcelone, il va kiffer Paname maintenant. On leur a tout pris au Barça. Au prochain mercato on leur prend Shakira (la femme du défenseur catalan Gerard Piqué) !"

Samy, supporter du PSG

à franceinfo sport

Non loin de là, des membres du Collectif Ultras Paris sont en reconnaissance. Absent mardi, le principal groupe de supporters du PSG sera bien au rendez-vous cette fois-ci : "On est en plein mois d'août, c'est plus compliqué de réunir du monde mais aujourd'hui on sera là pour donner une bonne image de notre ambiance parisienne. C'est un évènements hyper médiatisé, on veut montrer qu'à Paris, c'est chaud", promet Julien. Il poursuit : "Je suis en vacances, je devrais être en train de dormir mais c'est toujours un plaisir de venir au Parc, surtout pour un coup historique, on ne peut qu'être fier. On rentre encore dans une nouvelle ère".

Tous les moyens étaient bons pour les supporters parisiens afin d'apercevoir Lionel Messi, le 11 août 2021 au Parc des Princes. (Adrien Hémard)

L'horloge tourne, mais l'ambiance reste calme. Les yeux sont rivés sur l'écran géant installé dans la nuit par le club. Les employés n'ont pas chômé : mardi, il n'y avait que des barrières pour sécuriser le tapis rouge, et quelques CRS. En ce mercredi matin, un écran géant donc, mais aussi une scène, et surtout une immense fresque en l'honneur de Messi ont été déployés, tandis que les rangées de barrières ont doublé, comme les effectifs de police. Cette fois, tout est en ordre pour une présentation en bonne et due forme.

Un écran géant avait été installé aux abords du tapis rouge du Parc des Princes. (Adrien Hémard)

Après trois jours, certains supporters aussi ont amélioré leur équipement, comme Yann sur sa chaise de camping, en plein milieu de la foule. "J'attends depuis 7h45. Au début j'étais solo mais là je suis encerclé, je vais bientôt me lever je pense parce que ça devient dur de respirer", glisse le jeune homme qui a l'avantage de faire deux mètres. Ce qui aide dans cette foule digne d'un festival de musique, où l'on avance péniblement centimètre par centimètre.

Ce qui désespère un peu Anna, touriste néerlandaise traînée ici par le fils de son ami : "Le petit est complètement fou de Messi, il veut prendre sa photo. Ce n'est pas mon choix mais bon, on vit ça pour son plus grand bonheur, pas le mien (rires). Enfin si on peut s'approcher". Compliqué, en effet de se faufiler parmi les milliers de personnes qui encerclent déjà la minuscule scène. "Pourquoi ils n'ont pas fait ça au Trocadéro sérieux ?", s'agace une partie du public.

Aux abords du Parc des Princes, le moindre de bout de trottoir libre a été transformé en plateau de duplex par les dizaines de chaînes de TV présentes. (Adrien Hémard)

La nuée de journalistes s'interroge également, les informations tombent au compte goutte. Mais contrairement à Zlatan Ibrahimovic en 2012, Lione Messi n'aura pas le droit à sa présentation devant la Tour Eiffel, Covid oblige. Les dizaines de chaînes de télévision (on a arrêté de compter) venues du monde entier plantent donc leurs caméras sur le rond point de l'Europe, qu'on aurait pu rebaptiser rond point du monde, à l'écoute des langues étrangères parlées aux micros.

Un accueil royal

Dans l'auditorium du PSG, les places sont chères et toutes occupées. Pour l'occasion, une triple traduction français-anglais-espagnol est assurée. Le président du PSG Nasser Al-Khelaifi précise d'ailleurs qu'il parlera en anglais, pour une fois, étant donné l'écho planétaire de la chose. Dans son sillage, Lionel Messi pénètre dans l'auditorium dans son beau costume. Derrière lui, ses enfants arborent le maillot parisien et accompagnent leur mère au premier rang. "C'est une journée incroyable pour le football, pour le club. Leo rend le football magique", savoure le boss du PSG, alors que le crépitement des flashs recouvre presque sa voix.

C'est parti pour une petite demi-heure de fausse présentation, puisque tout le monde connaît la dernière recrue du PSG. Les remerciements se succèdent, et Messi, tout sourire, affiche un tout autre visage que lors de ses adieux en larmes à Barcelone. Encore plus quand Nasser Al-Khelaifi évoque une anecdote sur les enfants du joueur, qui lui auraient confié que Paris était "leur ville préférée". Au tour du sextuple Ballon d'Or de prendre la parole, en commençant par deux mots, "Bonjour, merci", et en insistant sur sa volonté de jouer au football le plus vite possible. Ça peut sembler évident, mais cela méritait un rappel.

Nasser Al-Khelaifi et Lionel Messi lors de la conférence de presse de présentation du joueur au Parc des Princes, le 11 août 2021. (Adrien Hémard)

La conférence s'achève, de nombreux journalistes n'ont pas eu le loisir de poser leur question. Classique. L'ancien joueur argentin, Omar Da Fonseca, consultant pour BeIN Sport, déride tout le monde en entonnant le chant des supporters du Barça et de l'Argentine : "Messi, Messi". La salle oscille entre malaise et fou rire, alors que le nouveau numéro 30 du PSG la quitte par un escalier parallèle. Dans l'escalier principal, les journalistes sont pare-chocs contre pare-chocs, direction la sortie vers le parvis du Parc. Là, le ton est monté de plusieurs crans avec l'arrivée du Collectif Ultras Paris. La grande aiguille se rapproche de la petite et Messi de la porte.

"On est impatients. J'ai encore du mal à y croire tant que je ne le vois pas. Je réaliserai quand il aura marqué son premier but mais on va lui donner tout notre amour, c'est le minimum pour le meilleur joueur de l'histoire."

Alassaane, supporter du PSG

à franceinfo sport

Midi pile, Lionel Messi apparaît enfin. Le parvis s'embrase, même si une bonne partie de la foule n'aperçoit au mieux qu'une mèche du petit Argentin de 170 centimètres. Le reste se contente de l'écran géant. "Ce n'est pas grave, on pourra dire qu'on était là et on a chanté pour lui", relativise-t-on dans le public, où fusent également les classiques : "Tu l'as vu ? Moi je l'ai vu. J'ai vu Messi !".

A l'arrivée de Messi sur le tapis rouge, le public parisien s'est littéralement embrasé.  (Adrien Hémard)

Le bonheur est de courte durée : après trois minutes sur le tapis rouge, Lionel Messi s'engouffre de nouveau dans le Parc des Princes et file vers ses obligations médiatiques. Le parvis se vide rapidement sous l'action des forces de l'ordre. La fête est finie pour aujourd'hui, mais ne fait que commencer pour les supporters de Paris.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Lionel Messi

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.