Cet article date de plus de huit ans.

Lionel Messi poursuivi pour fraude fiscale

L'Argentin, quadruple Ballon d'or, et son père, auraient falsifié des déclarations d'impôts, pour un montant supérieur à 4 millions d'euros. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Lionel Messi, le 5 juin 2013 à Barcelone (Espagne). (JOSEP LAGO / AFP)

Dribbleur hors pair sur le terrain, Lionel Messi le serait un peu moins pour ses impôts. L'attaquant du FC Barcelone Lionel Messi et son père, Jorge, sont accusés de fraude fiscale, pour un montant supérieur à quatre millions d'euros, a fait savoir mercredi 12 juin le pôle financier du parquet de Catalogne (Espagne). 

"Nous sommes surpris parce que nous n'avons jamais commis d'infraction d'aucune sorte, s'est défendue la star sur sa page Facebook. Nous avons toujours rempli nos obligations fiscales suivant les avis de nos conseillers fiscaux, qui sont chargés de clarifier la situation", a-t-il expliqué. Selon l'agence espagnol EFE, il encourerait jusqu'à six ans de prison si les faits étaient avérés.  

Selon les médias espagnols El Periodico et Cadena SER, l'Argentin, quadruple Ballon d'or, et son père, auraient falsifié des déclarations d'impôts chaque année, de 2006 à 2009. Tous les droits à l'image touchés par l'attaquant argentin du FC Barcelone n'auraient ainsi pas été déclarés. Le fisc accuse Lionel Messi d'avoir "simulé la cession de ses droits d'image à des sociétés écrans basées dans des paradis fiscaux", précise L'Equipe. Près de quatre millions d'euros auraient ainsi échappé au fisc espagnol sur cette période. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.