Ligue 1 : les chiffres-clés de la saison 2020-2021

Record de penalties sifflés, performances de Mike Maignan dans les buts, nombre de défaites du PSG... au lendemain de la fin de la saison de Ligue 1, retour sur les chiffres-clés qui ont marqué cette édition.

Article rédigé par
Louise Gerber - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Wissam Ben Yedder a inscrit dix penalties cette saison, plus que n'importe quel autre joueur de Ligue 1. (VALERY HACHE / AFP)

Au lendemain de la fin du championnat de France, qui a vu Lille remporter son quatrième sacre, retour sur les quelques chiffres importants de cette saison de Ligue 1. 

Un champion avec 83 points

La course au titre s'est jouée jusqu'à la dernière journée. Lille s'est finalement imposé avec 83 points (à une unité de Paris), soit l'un des plus faibles totaux de ces dernières années. La dernière fois que le champion a marqué moins de 90 points, c'était en 2014-2015 : 83 points pour le PSG, avec seulement trois défaites, comme Lille cette saison.

161 penalties sifflés

Sur les 38 journées de la saison, 161 penalties ont été accordés : un record au XXIe siècle et une moyenne de 0,42 penalty tiré par match. Surtout, cette édition a largement battu le précédent record du troisième millénaire de 2018-2019 (139) et 2017-2018 et 2014-2015 (129). Sur les 161 penalties sifflés, 133 ont été transformés dont 10 par Wissam Ben Yedder, le joueur qui a le plus marqué de cette manière cette saison.

Huit défaites parisiennes

Auteurs d'une saison en demi-teinte, les Parisiens se sont inclinés à huit reprises cette saison (5 défaites à domicile et 3 à l'extérieur). C'est le plus grand nombre de défaites sur la dernière décennie (2010-2011) et le pire total depuis l'arrivée des Qataris aux commandes du club, en 2011. C'est également cinq défaites de plus que le champion lillois.

Les 21 clean sheets de Mike Maignan

Le LOSC, meilleure défense de la saison (23 buts encaissés), peut remercier son gardien, Mike Maignan, auteur d'une très grande saison. Avec 21 clean sheets, soit plus d'un match sur deux sans encaisser de buts, le gardien du LOSC a passé trois matchs de plus que Jan Oblak (Atlético) et qu'Ederson (Manchester City) sans prendre de buts.

Une performance réalisée pour la dernière fois en 2013-2014 par un autre gardien du LOSC, Vincent Enyeama, et dépassée à une seule reprise : lors de la saison 1989-1990, Jean-Luc Ettori (le gardien de l'AS Monaco) avait joué 22 matchs sans encaisser le moindre but.

1 049 buts inscrits

Cette saison, 1 049 buts ont été marqués, soit en moyenne 27,61 réalisations par journée (et 2,77 par match). C'est le meilleur total depuis près de 40 ans (1 090 buts lors de la saison 1982-1983). La dernière réalisation de l'année aura par ailleurs été inscrite par Arkadiusz Milik (OM) sur un penalty face à Metz, à la 90e+13, le but le plus tardif en championnat depuis 2006-2007.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Lille OSC

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.