Ligue Europa : la rencontre entre Marseille et Galatasaray sera jouée sous haute surveillance policière

Les deux clubs s'affrontent jeudi au Vélodrome pour le compte de la deuxième journée de la phase de groupes de Ligue Europa.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Dimitri Payet célèbre son but contre le RC Lens au Stade Vélodrome, le 26 septembre 2021. (ADIL BENAYACHE/SIPA)

Des mesures de sécurité renforcée ont été annoncées mardi 28 septembre par la préfecture de police des Bouches-du-Rhône, pour prévenir tout problème lors du match de Ligue Europa OM-Galatasaray, jeudi au stade Vélodrome, après plusieurs incidents dans les stades français cette saison.

"Un dispositif de sécurité renforcée a été élaboré, dont l'objectif principal est d'assurer la séparation des flux de supporters des deux équipes et d'éviter tout trouble à l'ordre public en centre-ville et aux abords du stade", a indiqué mardi la préfecture des Bouches-du-Rhône dans un communiqué.

Une zone tampon autour des supporters visiteurs

Parmi les principales dispositions adoptées lors de réunions préparatoires en présence de représentants de l'Olympique de Marseille, il a été décidé que tous les supporters ayant obtenu leurs billets via le club turc seront regroupés dans une même tribune sécurisée, en "zone visiteurs".

Une billetterie séparée sera mise en place par l'OM pour permettre aux autres supporters de Galatasaray d'acquérir un billet pour cette même zone visiteurs, dont la capacité a été augmentée, a indiqué la préfecture.

Pour éviter les incidents avec les supporters marseillais, une zone tampon vide de spectateurs sera mise en place de part et d'autre de la zone réservée aux visiteurs. Enfin, les déplacements des joueurs et des groupes de supporters de l'équipe turque seront encadrés par la police nationale, a-t-il été précisé de même source.

Les cortèges, défilés et rassemblements revendicatifs interdits

Des policiers de la direction départementale de la sécurité publique et plusieurs unités des forces mobiles seront déployés aux abords du stade, dans les transports en commun et dans le centre-ville de Marseille, prêts à intervenir en cas de troubles. Leur nombre n'a toutefois pas été précisé. Les cortèges, défilés et rassemblements revendicatifs sont en outre interdits près du Vélodrome et du parc Chanot, tout comme le port, le transport, la détention et l'usage d'engins pyrotechniques.

Les tribunes du Vélodrome lors du match entre l'Olympique de Marseille et le Stade Rennais, le 19 septembre 2021. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Le début de saison en Ligue 1 a été marqué par de nombreux incidents : bagarres entre supporters, échanges de coups entre supporters, joueurs et membres de l'encadrement, jets de projectiles vers les joueurs qui ont fait des blessés, le tout entraînant l'interruption de plusieurs matchs, et suscitant des sanctions répétées et une indignation générale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue Europa

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.