Ligue Europa conférence : Nice sombre face à Bâle, Alkmaar qualifié… scénario catastrophe pour les Aiglons et le football français

Dernier représentant tricolore en compétition européenne, l'OGC Nice est passé, jeudi, à cinq minutes d'une toute première demi-finale européenne dans son histoire. Une mauvaise nouvelle pour le football français et pas seulement pour le club azuréen.
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 3 min
Gaëtan Laborde lors de l'élimination de Nice en Ligue Europa conférence face à Bâle, le 20 avril 2023. (VALERY HACHE / AFP)

Le retour du jeudi noir. Le football français s'était habitué, pendant de trop longues années, à ces soirées de coupe d'Europe qui voyaient ses représentants enchaîner les mauvaises performances. Peu habitué à y participer, l'OGC Nice a apporté sa pierre à l'édifice, jeudi 20 avril, en s'inclinant après prolongation en quarts de finale retour de la Ligue Europa conférence contre le FC Bâle (1-2 a.p.).

Un scénario catastrophe pour le club azuréen d'abord, lui qui se prenait déjà à rêver d'épopée européenne. Pour le football tricolore surtout, dont la cinquième place à l'indice UEFA est menacée par les Pays-Bas. Un déclassement qui verrait le nombre de clubs tricolores qualifiés en fin de saison pour les Coupes d'Europe passer de sept à six à partir de la saison 2024-2025, avec des tours préliminaires à disputer en tout début de saison. Surtout, la Ligue 1 ne profiterait alors pas de la nouvelle réforme et conserverait trois qualifiés en Ligue des champions (dont un en tour préliminaire), au lieu de quatre (dont trois billets directs) en tant que 5e championnat européen.

Dans cette lutte à distance, les Français avaient pris un premier coup sur la tête en début de soirée, avec la qualification de l'AZ Alkmaar pour les demi-finales de la Ligue Europa conférence. Dernier représentant tricolore cette saison en Coupe d'Europe, Nice allait avoir l'avenir du football français entre les pieds, jeudi. "On sait qu'on joue pour toute la France", avait déjà convenu Didier Digard en mars, avant les huitièmes de finale de son équipe contre le Sheriff Tiraspol.

"On est tombés dans un faux rythme"

Ses hommes semblaient assumer ce rôle de porte-étendard tricolore. Après le but de Gaëtan Laborde en début de match à l'Allianz Riviera, les Aiglons se dirigeaient tranquillement vers leur première qualification en demi-finale de Coupe d'Europe de leur histoire.

L'entraîneur de Nice, Didier Digard, lors du quart de finale retour de Ligue Europa conférence contre Bâle, le 20 avril 2023. (VALERY HACHE / AFP)

Mais les eaux si calmes de la Riviera se sont soudain agitées. De quoi faire tanguer le navire niçois, et perdre le cap au capitaine Digard. L'entraîneur aura certainement deux regrets après cette élimination. Qu'un penalty n'ait pas été sifflé pour son équipe après une faute sur Terem Moffi en deuxième période. Et d'avoir sorti son attaquant nigérian à quinze minutes de la fin du match alors que son équipe menait d'un but. Dix minutes plus tard, Jean-Kevin Augustin égalisait pour le FC Bâle, avant le but de la qualification inscrit en prolongation par Kasim Adams.

"On a fait un super début de match. Mais on est tombés dans un faux rythme et en coupe d'Europe, ça ne passe pas. On est extrêmement déçus pour nous et pour les supporters. Ça aurait dû être une belle fête pour tout le monde, mais ça n'a pas été le cas", a déclaré après le match l'attaquant niçois Gaëtan Laborde, le regard dans le vide au micro de W9.

La France va devoir supporter West Ham

D'abord cruel le scénario virait au drame, la faute à l'AS Roma. La Louve donnait des sueurs froides au foot tricolore en étant virtuellement éliminée jusqu'à la 89e minute par l'autre club néerlandais encore en lice : le Feyenoord Rotterdam. Sur le fil, les Romains ont renversé la situation, maintenaient temporairement le foot français à flot.

Sur son radeau, la France est désormais directement menacée par les Pays-Bas, qui pourront compter sur l'AZ Alkmaar en demi-finales de Ligue Europa conférence. Si le club néerlandais remporte la compétition en gagnant au passage ses trois matchs, le football  français perdra sa 5e place au classement UEFA au profit des Bataves. Les clubs tricolores s'en remettront donc au club anglais de West Ham, adversaire d'Alkmaar dans le dernier carré de la C4, pour éviter la rétrogradation fatidique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.