Cet article date de plus d'un an.

Thomas Tuchel : "Je n'ai pas du tout de regrets sur ce match"

À l'issue de la défaite du PSG en 8ème de finale aller de Ligue des champions, Thomas Tuchel a pris sa part de responsabilités. Même si Kimpembe et Marquinhos ont tenté de défendre les choix du coach parisien, notamment en défense, avant de donner rendez-vous au match retour.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (LOIC VENANCE / AFP)

Il rêvait sûrement d'un retour plus heureux. Entraîneur du Borussia Dortmund entre 2015 et 2017, Thomas Tuchel a vécu une bien mauvaise soirée au Signal Iduna Park avec le PSG. Battus 2 à 1, les Parisiens ont globalement déçu. Ce qui interroge légitimement sur les choix de l'entraîneur allemand du PSG. Mais lui s'en défend : "On n'a pas manqué d'automatismes. Je n'ai pas de regrets du tout sur ce match, a affirmé Tuchel au micro de RMC Sport. C'est facile d'être entraîneur si tu ne l'es pas, que tu peux regarder un match et l'analyser après. Moi, je dois prendre des décisions avant le match. Je prends mes responsabilités, donc je n'ai pas de regrets".

Pas de regrets... sauf pour Neymar

Visiblement déçu, l'entraîneur allemand a pointé du doigt la fraîcheur physique du Borussia Dortmund, comparé au PSG : "C'était très dur physiquement contre eux. Ils ont sept matches de moins que nous, plus de récupération que nous... Ils sont dans le rythme et ils l'ont montré", avant d'assurer qu'il était satisfait de sa défense ce soir : "C'est toujours difficile à Dortmund, c'est comme ça". Le seul regret exprimé par Tuchel concerne le manque de rythme de certains joueurs, dont Neymar : "Ney n'avait pas joué depuis 15 jours, il a manqué 4 ou 5 matches, or Ney est très important pour Kylian , il y a une symbiose entre eux, et si Ney manque de rythme, ça se remarque tout de suite".

Également interrogé par RMC Sport, Presnel Kimpembe a volé au secours de son coach : "Ça n'a rien à voir avec le schéma tactique. C'est nous qui jouons, ce sont les mêmes joueurs sur le terrain. C'est à nous de mettre l'envie qu'il faut". 

De son côté, Marquinhos a préféré positiver : "C'est important d'avoir marqué", avant de donner rendez-vous : "On doit faire une bonne victoire à la maison, être agressifs, solides derrière. C'est important de ne pas prendre de buts à la maison. Il faut mettre plus d'agressivité dans le contre pressing, ça a manqué aujourd'hui. Ce sont les petits détails qui feront la différence." "On va voir comment ça va se passer au Parc" a lui aussi promis Kimpembe. Rendez-vous le 11 mars.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.