Ligue des champions : retrouvailles Barça - Bayern, retour de l'AC Milan à Liverpool... Les trois chocs de la première journée à suivre

Cette semaine marque les grands débuts de la phase de poules de Ligue des champions 2021-2022, mardi et mercredi.

Article rédigé par
Pauline Guillou - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Olivier Giroud (Milan AC), Mohamed Salah (Liverpool) et Mepmphis Depay (FC Barcelone). (GIUSEPPE COTTINI / ANDREW YATES / XAVIER BONILLA)

Qui succèdera aux Blues de Chelsea sur le toit de l'Europe ? La Ligue des champions fait son retour dans les stades européens. 32 clubs et seize matchs sont au programme de cette première journée de phases de poule. Outre les matchs des deux clubs français qualifiés pour l'édition 2021/2022 de la plus prestigieuse des coupes d'Europe, plusieurs chocs sont à suivre pour cette première journée qualificative, du mardi 14 au mercredi 15 septembre.

Barcelone - Bayern Munich, comme on se retrouve 

395 jours plus tard, les revoilà. Le Barça retrouve le Bayern Munich en Ligue des champions, mardi 14 septembre, un peu plus d’un an après la rouste vécue par les Catalans, en huitièmes de finale en août 2020. 8-2 pour les Munichois, la crise au Barça éclatait au grand jour, avant le coup de grâce porté à l’été 2021 : le départ de Lionel Messi vers Paris. Que peuvent espérer les joueurs de Ronald Koeman pour cette nouvelle saison européenne ? En plus d’affronter une crise financière d’ampleur, le Barça peine à rassurer sur le plan sportif.

Depuis deux saisons, le club n'est plus invité dans le dernier carré de la Ligue des Champions. Une élimination l'an dernier face à Paris (1-4 au match aller, 1-1 au retour), face au Bayern l'année d'avant (8-2 en match couperet), les Catalans ne brillent plus. Orpheline de son astre argentin, l'équipe comptait sur Sergio Agüero, arrivé libre de Manchester City, pour garder ses ambitions. Blessé au mollet, le Sud-Américain est éloigné des terrains encore quelques semaines. En revanche, Memphis Depay, arrivé libre aussi de Lyon, a déjà marqué deux buts et délivré une passe décisive en trois apparitions.

Mais le Bayern resemble à une montagne : champion d’Europe en 2020, champion d’Allemagne en 2021, l’ogre Munichois veut reconquérir la couronne abandonnée la saison passée. Armés de Julian Nagelsmann, ancien entraîneur de Leipzig, les Munichois montent en régime. Malgré une entame ratée à M’Gladbach (1-1 lors de la 1re journée), le Bayern a enchaîné cinq victoires, dont la dernière à Leipzig, vice-champion d'Allemagne, (4-1). Robert Lewandowski en pointe, Gnabry et Sané à ses côtés et Müller en embuscade, le Bayern veut rouler sur ses adversaires. 

L'Inter Milan remanié face au Real

Qualifiés dans le même groupe en 2020, Madrilènes et Milanais se retrouvent pour entamer leur saison européenne, mercredi 15 septembre. La saison passée, Madrid avait gagné les deux face-à-face. Leader de la Liga avec trois victoires et un match nul, l'équipe du revenant Carlo Ancelotti rêve de reconquête (elle avait été éliminée par Chelsea en demi-finale la saison dernière), surtout pour inaugurer son stade Santiago-Bernabeu rénovée après 18 mois de travaux. Si Ancelotti a retrouvé certains repères à Madrid, il repart aussi avec une équipe largement modifiée, et des équilibres à reconstruire : l'éclosion des jeunes Brésiliens Vinicius et Rodrygo, la gestion du cas Eden Hazard, onéreux et en quête de son plein rendement, l'intégration de David Alaba et d'Eduardo Camavinga, et enfin le bouleversement défensif de l'équipe, après les départs de Raphaël Varane et Sergio Ramos.

En Italie, malgré un titre de champion décroché avec 12 points d'avance, l’Inter Milan n’a plus vraiment la carrure de l’an passé. Trois mois après avoir célébré le titre de la bande d'Antonio Conte, les supporters nerazzurri ont assisté à une exode : son entraîneur mais aussi les cadres Lukaku (Chelsea), Hakimi (Paris SG) et Eriksen (carrière en suspens depuis son malaise cardiaque durant l'Euro) ne sont plus là. Sur le banc, Simone Inzaghi a mené son collectif à trois matchs sans défaite (deux victoires, un nul). Sur le terrain, Dzeko et Calhanoglu, en provenance de l’AS Rome et Dumfries, débarqué du PSV Eindhoven, ont la charge de bien lancer l'Inter.

L'AC Milan à Anfield pour son retour en Ligue des Champions

Direction Anfield pour les joueurs de l'AC Milan qui font leur retour sur les pelouses européennes, mercredi. Après sept ans d’absence en Ligue des Champions, l'AC Milan se relance face à Liverpool, dans l’un des groupes les plus difficiles de la compétition (Liverpool, AC Milan, Atlético Madrid et Porto). "La vraie ligue des champions" selon l'entraîneur des Reds. Les Italiens ont démarré leur saison par un sans-faute en championnat : trois matchs, et trois victoires. En attaque, Stefano Pioli compte sur sa nouvelle recrue de l'été, Olivier Giroud, qui a déjà ouvert son compteur par un doublé lors de la deuxième journée. Malgré son retour sur les pelouses de Série A, Zlatan Ibrahimovic, revenu d'une longue absence de quatre mois ne verra pas Anfield. Mais Pioli ne semble pas inquiet par cette absence de taille. "On a réintégré la Ligue des Champions grâce à nos idées et notre énergie. Il faudra être très intelligent dans cette C1" a confié le technicien en conférence de presse.

Mais de l’autre côté de la Manche, Jurgen Klopp est à la recherche du renouveau. Sacrés en 2019, champions d'Angleterre en 2020, les Reds sont un peu rentrés dans le rang en Europe : une élimination en quarts de finale la saison passée contre le Real (3-1 à l'aller, 0-0 au retour), en huitièmes la saison d'avant (Atlético Madrid 1-0 à l'aller, 3-2 au retour). Le bon début de saison (3 victoires et 1 nul contre le champion d'Europe Chelsea) a bien lancé le collectif. "Je crois en mon équipe et en mes coéquipiers", a jugé le gardien des Reds Alisson Becker, à la veille des retrouvailles entre Liverpool et le Milan AC.

Le dernier face-à-face entre les deux équipes remonte au mois de mai 2007, lors du sacre en finale des Rossoneri face aux dépens des Reds (2-1). C'était le 7e et dernier sacre de l'histoire des Milanais en Ligue des champions, soit un de plus que Liverpool. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.