Ligue des Champions : "Tout ne s'est pas déroulé de la meilleure des façons mais sans incident dramatique", reconnaît la préfecture de police de Paris

"Il y a des enseignements à tirer", estime la porte-parole du préfet. Mais elle conteste toute erreur de communication auprès des supporters qui ont, selon elle, été informés dans leur langue maternelle des conditions d'accès au stade.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des supporters de Liverpool font la queue devant le Stade de France avant la finale de la Ligue des champions, samedi 28 mai 2022. (THOMAS COEX / AFP)

Une réunion ministérielle est prévue lundi 30 mai pour "cerner les dysfonctionnements" qui ont eu lieu samedi en marge du coup d'envoi de la finale de la Ligue des champions, entre Liverpool et le Real Madrid, au Stade de France à St-Denis. "Il y a des enseignements à tirer, tout ne s'est pas déroulé de la meilleure des façons", reconnaît ce dimanche sur franceinfo Loubna Atta, porte-parole de la préfecture de Police de Paris. "En attendant, l'expérience de la Préfecture de Police dans la gestion des grands événements sportifs a déjà été éprouvé. Nous avons accueilli l'Euro 2016, et encore récemment le Coupe de France au Stade France et tout s'est bien passé", ajoute-t-elle.

>>> Finale de la Ligue des champions : le dispositif de maintien de l'ordre autour du Stade de France vivement critiqué à l'étranger

"On a évité des erreurs dramatiques"

Loubna Atta tient à souligner l'action des forces de l'ordre qui a, selon elle, "permis de mettre un terme aux débordements, de retrouver un peu de sérénité et d'éviter des incidents graves et des blessés importants". La porte-parole de la préfecture de police confirme 105 interpellations.

Elle rejette toute erreur de communication auprès des supporters, précisant que le dispositif a été diffusé amplement en amont dans les deux langues maternelles des clubs, en anglais et en espagnol, invitant en temps réel les spectateurs "à planifier leur trajet, à se rendre en avance au Stade de France et à faire attention aux vendeurs à la sauvette". "On a évité des incidents dramatiques devant les grilles du stade, le bilan a tiré c'est qu'il n'y a pas de blessés graves et que le match a pu se dérouler", conclut Loubna Atta.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.