"Ils ont pris de l'expérience. Dans le futur, ils vont tout casser" : les supporters du PSG à Lisbonne font contre mauvaise fortune bon cœur

Le PSG s’est incliné 1-0 face au Bayern Munich dimanche pour la première finale de Ligue des champions de son histoire. Pour autant, près de 200 supporters sont venus applaudir les joueurs à la sortie du match devant leur hôtel portugais.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des supporters parisiens (photos d'illustration). (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Difficile retour à la réalité pour les supporters qui s'étaient pris à rêver de la coupe aux grandes oreilles. Une seconde auparavant, ils étaient abattus, le visage entre les mains, les larmes au bord des yeux dimanche soir. Et pourtant, en se regroupant devant l’hôtel où sont logés les joueurs du PSG à Lisbonne, les quelque 200 supporters présents retrouvent leur voix et leurs chants.

>> EN IMAGES. Ligue des champions : revivez les moments forts de l'amère défaite du PSG contre le Bayern Munich

Alexandre a déjà presque oublié la déception. "Pour moi, il n'y a rien à dire. C'est le foot. Ils ont fait comme ils ont pu, commente-t-il, soulignant toutefois que c'était déjà "un grand exploit" d'être en finale. Et finalement, le pire a été évité, se console de son côté Florian.

C'est cruel mais je pense que c'est mieux que de prendre une correction. 1-0 c'est toujours mieux que de prendre un 8-2 comme Barcelone a pris.

Florian un supporter du PSG

à franceinfo

"Ils ont plus d'un siècle. Nous, on a que cinquante ans. Soyez supporter parisien !", harangue un supporter un peu enivré qui crie l’histoire du club dans un mégaphone.

Et quand arrivent les joueurs, on retrouve l’hystérie des soirs de victoire lisboète. La plupart des joueurs passent tête baissée. Seul Neymar adresse un signe à la foule. Et finalement, le staff sort applaudir les supporters. Une communion qui n’est que le début d’une grande aventure, veut croire Marcus : "La défaite, ça nous sert à apprendre. Ils ont pris de l'expérience. Dans le futur, ils vont tout casser, c'est sûr. Ils ne s'arrêteront jamais."

Le dernier match du capitaine Silva

Il y a un homme que Stéphane voulait particulièrement remercier en venant, c’est le capitaine brésilien Thiago Silva qui jouait dimanche 23 août, dans cette finale de Ligue des champions face au Bayern Munich, son dernier match avec le PSG : "C'est un homme qui a marqué de son empreinte la défense parisienne. Le club aussi. Il a acquis la nationalité française donc il y a un gros attachement aussi bien du joueur envers le club que l'inverse. C'est vrai que ça va faire un grand vide, et on aurait aimé que ça se termine en apothéose pour Thiago et surtout pour le club."

Emma Sarango était parmi les supporters du PSG qui ont accueilli les joueurs à leur hôtel au Portugal, après la défaite.
--'--
--'--

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.