En images Foot : de Paris à Lisbonne, les supporters du PSG fêtent la qualification de leur club en finale de la Ligue des champions

Plusieurs vidéos publiées sur les réseaux sociaux témoignent de scènes de liesse, aux cris de "On est en finale !", et avec utilisation de fumigènes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des supporters du Paris Saint-Germain fêtent la qualification de leur club en finale de la Ligue des champions, le 18 août 2020 sur les Champs-Elysées, à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)

Ils ont célébré une victoire historique. Dès le coup de sifflet final entre le Paris Saint-Germain et le RB Leipzig, en demi-finale de la Ligue des champions, mardi 18 août, plusieurs centaines de supporters parisiens se sont rassemblés sur les Champs-Elysées, sous la surveillance des forces de l'ordre.

Plusieurs vidéos publiées sur les réseaux sociaux témoignent de scènes de liesse, aux cris de "On est en finale !", et avec utilisation de fumigènes. Alors qu'il était en direct, un journaliste de RMC Sport a ainsi été entouré par des supporters exaltés (et pas toujours masqués, malgré l'obligation en vigueur sur l'avenue parisienne), lui faisant presque perdre l'équilibre.

Lors de la dispersion de ce rassemblement par les forces de l'ordre, 36 personnes ont été interpellées, a précisé le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin mercredi sur Twitter. "Nous étudierons les images de vidéosurveillance pour poursuivre les auteurs d’infraction inacceptables", a-t-il affirmé, sans plus de détails sur la nature des infractions évoquées.

Des supporters à Lisbonne

Moins nombreux, certains supporters étaient également rassemblés près du Parc des princes, rapporte L'Equipe.

Enfin, une poignée de supporters parmi ceux qui avaient bravé les restrictions sanitaires pour se rassembler à Lisbonne, où avait lieu le match, attendaient mardi soir le retour des joueurs devant leur hôtel, pour célébrer la victoire, a rapporté une journaliste de Radio France sur place.

Le club français a enfoncé Leipzig (3-0), mardi, lors d'un match à huis clos, se qualifiant pour la première finale de Ligue des champions de son histoire. Emmenés par un Angel Di Maria étincelant, les hommes de Thomas Tuchel ont renoué avec l'âge d'or continental du PSG qui avait enchaîné, de 1993 à 1997, cinq demi-finales d'affilée en coupes d'Europe. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.