Coronavirus : l'obligation de porter un masque à Paris étendue à de nouveaux quartiers à partir de samedi matin

De larges zones de la capitale sont concernées, dont les Champs-Elysées. Depuis ce vendredi, la capitale est classée en zone "de circulation active" du virus.

Des passants sur les Champs-Elysées, à Paris, le 5 août 2020.
Des passants sur les Champs-Elysées, à Paris, le 5 août 2020. (PATRICIA MORIBE / HANS LUCAS / AFP)

Paris renforce ses mesures de protection face au Covid-19. Les zones dans lesquelles le port du masque est obligatoire dans la capitale pour les piétons seront étendues à de nouveaux quartiers à compter du samedi 15 août, dès 8 heures, a indiqué la préfecture de police dans un communiqué, vendredi. Plus tôt dans la journée, Paris avait été classée en zone "de circulation active du virus".

De larges zones de la capitale sont concernées, dont une partie des Champs-Elysées, le quartier du Louvre et celui des Batignolles. A noter que, comme précédemment, les piétons pratiquant une activité sportive doivent également être porteurs de masque dans ces zones.

"Si la situation épidémiologique devait à nouveau se dégrader, le port du masque pourrait devenir obligatoire sur l'ensemble de la capitale", indique la préfecture, qui recommande le port du masque même dans les zones où il n'est pas obligatoire, "dès que la population devient dense".

Les rassemblements de plus de dix personnes restreints

Les rassemblements de plus de 10 personnes seront par ailleurs interdits si les gestes barrières ne peuvent être respectés, précise la préfecture de police. 

La préfecture de police indique aussi qu'elle va "renforcer les contrôles" dans "les établissements recevant du public", notamment les bars et les restaurants, où un "relâchement du respect des mesures barrières" est parfois observé. "En cas d'inobservation des règles sanitaires, ces établissements pourront faire l'objet d'une fermeture administrative", prévient la préfecture.