Débordements au Stade de France : une fraude massive responsable du fiasco ?

Publié
Débordements au Stade de France : une fraude massive responsable du fiasco ?
France 3
Article rédigé par
J.Debraux, N.Perez, G.Naboulet, A.Belderrain, L.Perez, A.Locascio, P.Caron, A.Lopez - France 3
France Télévisions

Deux jours après les scènes de chaos autour du Stade de France, 15 personnes sont toujours en garde à vue, lundi 30 mai. Le gouvernement reconnaît des faiblesses dans le dispositif, mais renvoie la responsabilité du fiasco aux supporters britanniques et dénonce un trafic de faux billets.

Des supporters ulcérés qui forcent les portes du stade, des policiers qui font usage de gaz lacrymogène devant des familles médusées... Samedi 28 mai, la finale de la Ligue des Champions, qui opposait Liverpool au Real Madrid, a été émaillée de violence aux abords du Stade de France, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). La finale a d'ailleurs été retardée, et des dizaines d'interpellations ont eu lieu.

Une fraude massive ?

Une fraude massive de tickets est-elle responsable de ce chaos ? C'est en tout cas le principal argument avancé, dans l'après-midi du lundi 30 mai, par le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. "Ce qui a été constaté, c'est une fraude massive, industrielle et organisée de faux billets", a-t-il déclaré, en ajoutant que le gouvernement "pens[e]" qu'elle vient du Royaume-Uni. Dans la soirée du 30 mai, une enquête a été ouverte. Selon Me Pierre Barthélémy, avocat membre de l'Association européenne des supporters, le chiffre de 30 000 faux billets évoqué par le ministre est très approximatif. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.