Tour des clubs de Ligue 1 : Troyes à l'aube d'une saison charnière

Jusqu'à la reprise du championnat de Ligue 1, le week-end du 5 août, franceinfo: sport vous présente chacun des vingt clubs.

Article rédigé par
Alexandre Bouyé - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'attaquant bissau-guinéen de Troyes Mama Baldé frappe un penalty face à Bordeaux lors du match de L1 entre les Girondins et l'ESTAC au stade Matmut-Atlantique de Bordeaux, le 6 mars 2022 (ROMAIN PERROCHEAU / AFP)

Bis repetita ? Deux ans après son rachat par le City Football Group (groupe émirati propriétaire de Manchester City), l'Espérance sportive Troyes Aube Champagne (ESTAC) est parvenue à monter en Ligue 1, et à y rester. Le champion de Ligue 2 2021, 15e de L1 en juin, n'a pas fait l'ascenseur, pour la première fois depuis 2006. À l'orée d'une saison qui verra quatre clubs prendre un billet direct pour la Ligue 2, les Troyens espèrent parvenir à refaire le coup du maintien. Pour la première journée, ils se déplaceront à Montpellier, dimanche 7 août à 15 heures.

L'objectif : éviter le faux départ

La saison passée, le club de l'Aube est arrivé en Ligue 1 avec de belles intentions dans le jeu mais s'était heurté à la réalité du terrain. Finalement, après un début de saison catastrophique (une seule victoire avant la 10e journée), le limogeage de leur coach Laurent Batlles à la mi-saison, remplacé par Bruno Irles, le maintien a été acquis après un beau final (quatre défaites lors des 13 dernières journées).

Cet été, la préparation troyenne a été plus que médiocre. Une large défaite contre Metz (4-0), une semaine après une raclée face à Toulouse (6-1), puis un revers contre Auxerre (1-0) pour une seule victoire face au Havre (3-0), c'est très peu.

Le joueur à suivre : Yasser Larouci, le supersub

Arrivé de la réserve de Liverpool en 2021, au milieu du contingent de nouveaux noms venus renforcer l'effectif troyen après la montée, Yasser Larouci s'est malheureusement blessé très tôt dans la saison, avant de repartir à l'infirmerie au mois d'octobre. Indisponible pendant quasiment quatre mois (17 matchs), le latéral gauche franco-algérien n'a joué que douze rencontres la saison passée, dont seulement deux comme titulaire.

Le latéral gauche de Troyes Yasser Larouci poursuivi par Achraf Hakimi lors du match de Ligue 1 entre le Paris Saint-Germain et l'ESTAC Troyes le 8 mai 2022 au Parc des Princes (JEAN CATUFFE / JEAN CATUFFE)

Mais à 21 ans, celui qui a été formé sur l'aile avant d'être reconverti en piston gauche revient fort. Percutant, Yasser Larouci a débuté les quatre matchs de préparation estivaux avec les Bleu et Blanc, impressionnant les supporters par sa vitesse et son apport offensif. 

La recrue : Wilson Odobert, le titi parisien

Il a 17 ans, joue ailier gauche, et a inscrit 19 buts en 28 matchs avec les U19 du Paris Saint-Germain. Formé au sein du club de la capitale, Wilson Odobert voulait pouvoir s'entraîner aux côtés des Messi, Neymar et Mbappé. Le PSG ne lui a pas laissé sa chance, alors le natif de Meaux n'a pas prolongé, préférant faire ses valises pour l'Aube. Mais Troyes lui a garanti de pouvoir s'entraîner avec les pros. Avant d'exploser à leurs côtés ?

Le XI type  

Le onze type de l'équipe de Troyes pour la saison 2022-2023. (demivolee.com)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.