Paris laisse filer Lille, Nîmes n'est pas mort, Monaco assure... Ce qu'il faut retenir du week-end en Ligue 1

Week-end agité sur les pelouses de Ligue 1, et si les hiérarchies se dessinent, tout reste ouvert à deux journées de la fin du championnat.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Les Strasbourgeois Dimitri Liénard et Alexander Djiku après l'ouverture du score de Montpellier le 9 mai 2021 lors de la 36e journée de Ligue 1. (JEAN-MARC LOOS / MAXPPP)

Il y a eu des buts dans cette 36e journée de Ligue 1, dimanche 9 mai. Grâce à sa victoire contre Dijon (3-0), Angers a assuré son maintien dans l'élite, alors que Brest doit encore attendre, après sa défaite contre Nice (3-2). Strasbourg, quant à lui, dégringole vers la zone rouge. Monaco reprend la troisième place grâce à sa victoire contre Reims (0-1), alors que Marseille a été freiné par les Verts (1-0) et que Paris a calé à Rennes (1-1).

Le titre s'éloigne pour Paris, qui cale à Rennes

Après la victoire du LOSC vendredi à Lens (3-0), les Parisiens n'avaient plus trop le choix : pour rester à un point des Lillois, il leur fallait s'imposer à Rennes, candidat à la cinquième place. Bien aidé par un pénalty litigieux, le PSG a finalement été tenu en échec par les Bretons (1-1) et laisse filer le LOSC à deux journées de la fin. Le tenant du titre se retrouver désormais à trois points du leader lillois et devra compter sur un faux-pas des Dogues.

Marseille freiné dans la course à l'Europe

Après la défaite de Lens contre Lille, l'Olympique de Marseille pouvait faire la bonne opération du week-end dans la course à l'Europe en s'imposant. Et finalement, les hommes de Jorge Sampaoli se sont inclinés contre Saint-Étienne (1-0), sur un but d'Arnaud Nordin. Avec cette défaite, l'OM ne distance pas Lens (6e) et compte seulement un point d'avance sur Rennes (7e).

Monaco retrouve le podium

Les Monégasques ont répondu aux Lyonnais. Après la large victoire des Gones contre Lorient samedi (4-1), les hommes de Niko Kovac devaient réagir pour reprendre la troisième place qui offre un billet pour le troisième tour qualificatif de la Ligue des champions. Et c’est chose faite. L’AS Monaco s’est imposée contre Reims (0-1), grâce à un but d’Eliot Matazo, après une superbe inspiration de Wissam Ben Yedder.

Le jeune joueur de 19 ans a inscrit sa première réalisation dans l’élite, et permet à son équipe de compter un point d’avance sur Lyon au classement.

Maintien assuré pour Angers, Brest rate le coche

Le SCO d’Angers va pouvoir mettre le champagne au frais. Les coéquipiers de Loïs Diony ont assuré leur maintien ce dimanche face à Dijon (3-0). Dans une rencontre maîtrisée, les hommes de Stéphane Moulin ont inscrit trois buts à la pire défense de Ligue 1 et grimpent à la douzième place du classement. Avec 44 points au compteur, ils ne peuvent plus être rattrapés par le barragiste, Nantes, qui est à sept points. Le SCO va ainsi jouer sa septième saison consécutive dans l’élite.

De son côté, Brest doit encore patienter. Après leur victoire contre l’AS Saint-Étienne (1-2), le 24 avril dernier, les hommes d’Olivier Dall’Oglio étaient bien partis pour assurer facilement leur maintien. Et finalement, ils ont perdu deux matchs consécutifs contre Nantes (1-4), et Nice (3-2) dimanche. Après avoir mené au score, les Brestois se sont finalement inclinés face aux Aiglons. Avec 40 points au compteur, ils ne sont pas encore officiellement maintenus et peuvent encore être barragistes.

Nîmes espère, Strasbourg s’enfonce

Si la lutte pour le titre fait rage, celle pour le maintien est aussi très disputée. En effet, Nîmes, actuel 19e de la Ligue 1, s'est imposé à Metz (3-0) dimanche, grâce à des buts de Fomba, Ripart sur penalty, et Ferhat. Les Crocos restent donc au contact de Nantes,18e, qui a vaincu Bordeaux dans le match de la peur samedi (3-0). Encore en vie, les Nîmois ont seulement trois points de retard sur Lorient, 17e, et peuvent encore croire au maintien en Ligue 1.

Dynamique opposée en Alsace, où Strasbourg se fait peur. Contre Montpellier ce dimanche, les coéquipiers de Ludovic Ajorque se sont inclinés 3-2 à La Meinau et s’enfoncent un peu plus au classement (16e). Avec cette défaite, le Racing enchaîne son cinquième match sans victoire et n’est pas encore assuré de jouer en Ligue 1 l’année prochaine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.