Ligue 1 : un OM tout en maîtrise s’impose face à Lens grâce à Payet et Bakambu

Cédric Bakambu a inscrit le second but marseillais pour son premier match avec le maillot de l’OM, après l'ouverture du score de Dimitri Payet (0-2).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Cédric Bakambu et les Marseillais s'imposent à Lens lors de la 22e journée de Ligue 1 (0-2). (MATTHIEU MIRVILLE / MATTHIEU MIRVILLE)

La bonne série de l’OM se poursuit en Championnat. Défaits à l'Orange Vélodrome à l’aller par le RC Lens (2-3), le 26 septembre, les Phocéens ont pris leur revanche sur les Sang et Or, samedi 22 janvier, au stade Bollaert-Delelis (0-2). Dominateurs, ils l'ont emporté grâce à des buts de Dimitri Payet et de la recrue Cédric Bakambu, décisif dès son premier match avec Marseille.

Invaincus depuis quatre rencontres en Ligue 1, les hommes de Jorge Sampaoli ont livré une prestation aboutie face à Lens, à l’image de leur capitaine Dimitri Payet, très juste techniquement. Le numéro 10 phocéen, toujours dans les bons coups, a fait parler sa qualité de dribble et de conservation pour créer plusieurs occasions en faveur de son équipe, comme à la demi-heure de jeu quand il a servi Valentin Rongier, malchanceux avec une frappe qui a touché la barre puis le poteau.

Dans la foulée, le Réunionnais a concrétisé la domination marseillaise, sur penalty, en inscrivant son huitième but de la saison. Avec également huit passes décisives au compteur, Payet est désormais impliqué sur plus de la moitié des buts de l’OM cette saison en Championnat. 

Un milieu de terrain hermétique 

Au delà de la performance de Dimitri Payet, l’OM a également délivré une belle prestation collective pour remporter un cinquième match à l’extérieur sans prendre de buts. Au milieu de terrain, Boubacar Kamara et Mattéo Guendouzi ont bien verrouillé l’intérieur du jeu pour empêcher les transitions lensoises. Sous pression en première période, les Sang et Or ont davantage mis le pied sur le ballon au retour des vestiaires, mais les défenseurs marseillais ont rendu muets les attaquants artésiens sans trop exposer Pau Lopez. Pour parachever ce succès, Cédric Bakambu, entré en jeu à la 75e minute, a creusé l’écart dès son deuxième ballon touché. 

Victorieux lors de leurs deux derniers matchs en L1, les Lensois connaissent un coup d’arrêt et laissent filer une occasion de se rapprocher des places européennes. Au contraire, les Marseillais, qui doivent encore rattraper leur match contre Lyon, reprennent la deuxième place au classement en attendant le match de Nice face à Metz, dimanche (13 heures). Ils confirment également leur statut de meilleure défense du Championnat de France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.