Ligue 1 : Nice et Monaco régalent mais ne se départagent pas

Monaco a obtenu un bon nul sur la pelouse de son voisin dimanche, dans le cadre de la 6e journée de Ligue 1 (2-2).

Article rédigé par
Elio Bono - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Gelson Martins (Monaco) à la lutte avec Melvin Bard (Nice) (VALERY HACHE / AFP)

Amine Gouiri s'en souviendra. L'ancien Lyonnais aurait pu offrir la victoire aux Aiglons dimanche, lors du nul 2-2 entre Nice et Monaco, mais son penalty (80e) s'est envolé dans le ciel azur de Nice. Dommage, d'autant que son équipe s'était remise en ordre de marche après une première période très poussive, marquée par la blessure précoce de Kasper Dolberg. "On a joué sur un faux-rythme", a d'ailleurs déclaré Mario Lemina au micro de Prime Vidéo à la pause.

Après des prestations abouties et maitrisées contre Lille, Bordeaux (4-0 à deux reprises) et Nantes (2-0), les joueurs de Christophe Galtier ont cette fois montré qu'ils savaient renverser une situation mal embarquée. Menés, ils sont revenus grâce au premier but de la recrue Andy Delort, sur un centre de Gouiri (51e), avant que Boudaoui ne double la marque (74e). 

Monaco est bien revenu

En d'autres temps, ce retour aurait suffi aux Niçois pour remporter ce match disputé à huis-clos, conséquence des incidents survenus lors de la réception de Marseille le 22 août. Mais pour la première fois de la saison, Nice a péché défensivement, permettant aux Monégasques de glaner un bon point. 

Avec le recul, les joueurs du Rocher peuvent même nourrir des regrets, au regard d'une première période de qualité. Golovin a ouvert le score (39e), mais Monaco aurait pu faire plier Walter Benitez avant, tant les occasions se sont multipliées.

Dominés et moins inspirés au retour des vestiaires, les coéquipiers d'Aurélien Tchouaméni ont toutefois trouvé les ressources pour égaliser, sur un penalty transformé par Wissam Ben Yedder (77e). Comme un symbole, c'est au sortir de la meilleure prestation collective monégasque que le leader d'attaque a (enfin) débloqué son compteur. 

Même bloqué en deuxième partie de classement, Monaco confirme avec ce nul l'embellie entrevue jeudi en Ligue Europa. C'est en revanche un coup d'arrêt pour Nice, qui restait sur trois victoires d'affilée. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.