Ligue 1 : Marseille dauphin du PSG, Metz et Bordeaux relégués, Saint-Etienne barragiste... Ce qu'il faut retenir de la dernière journée

Cet ultime rendez-vous de cette saison 2021-2022, samedi, a clarifié les positions en haut et en bas du classement, avec notamment la relégation actée de Metz et des Girondins.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le milieu de terrain brésilien de l'OM, Gerson, buteur face à Strasbourg lors de la 38e journée de Ligue 1, le 21 mai 2022. (SYLVAIN THOMAS / AFP)

Clap de fin pour la Ligue 1. Après 38 journées dans cet exercice 2021-2022, les équipes du championnat de France ont scellé leur destin, samedi 21 mai. Et celui-ci va rimer avec Ligue des champions pour l'OM, vainqueur de Strasbourg au Vélodrome (4-0) et qui accroche la place de dauphin du PSG.

> Revivez le multiplex de la 38e et dernière journée de Ligue 1

Ligue des champions : l'OM cartonne, Monaco peut avoir des regrets

Il s'en est fallu d'un souffle pour les hommes de Philippe Clément. Virtuellement qualifiés pour la prochaine Ligue des champions jusqu'au bout du temps additionnel face à Lens, les Monégasques ont vu leurs espoirs s'envoler sur le gong. La faute à un but chanceux d'Ignatius Ganago (2-2, 90e+6) à Bollaert. On ne peut plus rageant pour le club du Rocher, qui devra passer par une phase éliminatoire toujours compliquée à négocier, au cœur de l'été, pour valider définitivement son billet en C1.

De son côté, l'Olympique de Marseille a (très) bien fait le boulot à domicile contre Strasbourg (4-0). Principal artisan du carton des Olympiens, le milieu de terrain brésilien Gerson a inscrit un doublé. Les Marseillais ont même rêvé un temps de refaire leur retard au niveau de la différence de buts face aux Monégasques (-4 avant le début de la 38e journée). Ils ont finalement pu compter sur le coup de pouce des Lensois pour laisser leurs voisins azuréens à leurs regrets.

C3 et C4 : Rennes et Nice européens, Strasbourg a craqué

Après la Ligue Europa conférence cette saison, le Stade rennais va retrouver la Ligue Europa l'année prochaine, après l'avoir quittée en 2019-2020. Les hommes du meilleur entraîneur de la saison, Bruno Genesio, se sont accrochés jusqu'au bout à leur quatrième place. Grâce à une tête dans le temps additonnel de Serhou Guirassy face à Lille (2-2, 90e+3), les Bretons rejoignent Nantes en C3, après sa victoire en Coupe de France.

Le dernier strapontin européen revient à Nice. Revenus de l'enfer contre Reims après avoir été menés de deux buts en première période, les Aiglons peuvent remercier Andy Delort. L'avant-centre de 30 ans a remis les siens sur les rails en inscrivant trois buts en l'espace de huit minutes. Les hommes de Christophe Galtier dament ainsi le pion à ceux de Julien Stéphan, corrigés par l'OM au Vélodrome et qui voient leur rêve de C4 partir en fumée.

Course au maintien : Saint-Etienne s'offre la place de barragiste, Bordeaux et Metz en Ligue 2

Le contrat était presque impossible à remplir pour Bordeaux. Lanternes rouges avec une différence de buts quasiment impossible à remonter lors de cette 38e journée, les joueurs de David Guion sont, à tout le moins, sortis par la grande porte de cette saison cauchemardesque face à Brest. Un succès 4-2 - le sixième de cet exercice 2021-2022 -, comme une note d'espoir avant de retrouver la deuxième division du football français.

Metz va accompagner les Girondins dans cette difficile aventure de la Ligue 2. Sévèrement battus au Parc des Princes (5-0), les joueurs de Frédéric Antonetti n'ont pas pu compter sur un faux-pas stéphanois pour récupérer la 18e place. Romain Hamouma est allé arracher un point du nul (1-1, 79e) qui change tout face à Nantes. Car les Verts de Pascal Dupraz gardent une chance de rester dans l'élite. Reste à la saisir lors du barrage face à Auxerre la semaine prochaine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.