Ligue 1 : Bordeaux et Angers annoncent leur maintien par la DNCG

Saïd Chabane, président du SCO, et Gérard Lopez, futur propriétaire des Girondins, ont annoncé lundi le maintien de leur club respectif dans l'élite du football français.  

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'emblème des Girondins de Bordeaux.  (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Angers et Bordeaux restent en Ligue 1 ! Retrogradés administrativement début juillet, les deux clubs ont convaincu la commission d'appel de la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG), ce lundi 12 juillet. Angers, via les réseaux sociaux, puis Bordeaux, dans une déclaration du futur repreneur Gérard Lopez, ont annoncé leur maintien dans l'élite quelques heures après leur passage devant la DNCG.

La décision doit être annoncée officiellement par la DNCG mardi. 

Le projet de reprise de Gérard Lopez entériné 

"Le club est sauvé ! C'est une immense joie, que je partage avec tous ceux qui nous ont soutenus dans ce projet et qui se sont battus pour sauver ce grand club. C'est un grand jour pour les Girondins et nous allons maintenant nous atteler à mettre en place ce projet sportif et économique validé ce (lundi) soir", s'est réjoui publiquement Gérard Lopez. Le club a ensuite confirmé dans un communiqué, indiquant toutefois "une mesure d'encadrement de la masse salariale ainsi qu’une interdiction de recrutement à titre onéreux au-delà des cessions de joueurs qui seront réalisées".

"Les décisions de la DNCG en matière de maîtrise de la masse salariale et d'achat et revente des joueurs sont conformes au modèle de gestion saine du club que j'ai présenté aujourd'hui (lundi), a indiqué Gérard Lopez. Une nouvelle page de l'histoire du club s'ouvre maintenant et nous allons l'écrire tous ensemble."

Le club avait été rétrogradé en Ligue 2 le 2 juillet dernier, en raison du désengagement de son actionnaire majoritaire King Street. Le fonds d'investissement américain avait ensuite trouvé un accord avec Gérard Lopez, ancien propriétaire du LOSC. Le plan de reprise des Girondins de Bordeaux a été validé par la DNCG, lundi.

Un document manquait à Angers

Le club angevin avait également été rétrogradé en Ligue 2. Saïd Chabane, président d'Angers, avait alors expliqué que la DNCG attendait un document qu'il n'avait pas pu transmettre avant l'heure exigée : la signature du club anglais de Wolverhampton, concernant le transfert définitif du latéral Rayan Aït-Nouri et la rentrée d'argent associée. À quatre semaines de la reprise du championnat, Angers a cette fois-ci fourni toutes les garanties financières.

La saison dernière, Angers avait terminé à la 13e place de Ligue 1 (44 points), juste derrière Bordeaux (12e, avec 45 points). Les deux équipes entameront la saison 2021-2022 par un déplacement à Strasbourg côté angevin et la réception de Clermont pour les Bordelais.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.