Girondins de Bordeaux : "Je suis bien placé" pour "faire en sorte que dans son projet sportif, le club se recadre", estime Alain Giresse

L'ancien directeur sportif des Girondins de Bordeaux a toutefois précisé qu'il ne reviendrait pas entraîner le club, si on lui proposait.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'ancien directeur sportif des Girondins de Bordeaux Alain Giresse. (JAVIER SORIANO / AFP)

Alain Giresse, ancien footballeur international, né en Gironde, formé aux Girondins de Bordeaux, meilleur buteur puis directeur sportif du club, juge dimanche matin sur franceinfo être "bien placé" pour "faire en sorte que le club se recadre".

Si le prochain propriétaire du club demande à Alain Giresse de revenir entraîner les Bordelais, acceptera-t-il ? "Non, je ne serai pas entraîneur", répond l'ancien international. "Mais je pense que Bordeaux a une identité que l'on réclame, qui a disparu. L'amour du club est complètement mis de côté donc il faut recadrer le club. Et je suis bien placé pour amener tous ces éléments-là, faire en sorte que dans son projet sportif, le club se recadre et se remette en place telle que nous l'attendons dans notre région."

Le club qui évoluait en Ligue 1 vient d'être rétrogradé en Ligue 2, en raison du désengagement de son actionnaire majoritaire King Street.

Une situation que regrette amèrement Alain Giresse : "On ne pouvait pas imaginer qu'un jour ça puisse se produire, mais voilà les travers de ces fonds d'investissement qui viennent prendre des clubs, s'imaginent que c'est la poule aux œufs d'or et abandonnent tout quand il arrive des difficultés financières sans se préoccuper de tout ce que représente un club", constate-t-il. "On est à la merci de ce genre de situation, ce sont les travers de ce 'business football' qui malheureusement, arrive dans beaucoup de clubs", conclut Alain Giresse.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.