Football : "Il faut casser la spirale de violences entre groupes de supporters", estime un sociologue

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Football : les violences entre supporters se situent "à des gravités différentes", estime un sociologue
Article rédigé par
France Télévisions

Nicolas Hourcade, sociologue et spécialiste des questions de supportérisme, était, jeudi, l'invité du journal télévisé de la chaîne franceinfo. Il a évoqué les récents actes de violences entre supporters dans les stades de football.

Un bus de supporters bordelais caillassé en marge du match Montpellier-Bordeaux, mercredi 22 septembre ; une bagarre entre supporters angevins et marseillais ce même soir ; l'envahissement de terrain lors du match Lens-Lille, le 18 septembre. Les scènes de violences entre supporters ont, depuis la reprise de la saison de Ligue 1, envahi nos écrans. De tels actes sont toutefois de "gravités différentes" a estimé, jeudi 23 septembre, Nicolas Hourcade, sociologue et spécialiste des questions de supportérisme, notamment dans le football. 

"Il faut être capable d'identifier et différentier ces scènes car elles se situent dans des causes différentes, a continué l'essayiste. Celui-ci déplore toutefois "un contexte très préoccupant actuellement, avec des incidents récurrents". Il estime ainsi qu'il faut "casser la spirale de violences entre groupes et de dérapages individuels". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.