Foot : diffuseur historique de la Ligue 1, Canal + ne participera pas à l'appel d'offres pour la période 2024-2029

La chaîne cryptée ne fera aucune offre à la Ligue de football professionnel. Un revirement inattendu dans l'histoire de la diffusion du championnat de France.
Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un cameraman lors de la rencontre de Ligue 1 entre le LOSC et le FC Nantes, le 20 août 2023. (MATTHIEU MIRVILLE / AFP)

Première page du feuilleton des droits TV. Le diffuseur historique de la Ligue 1 ne participera pas à l'appel d'offres de la Ligue de football professionnel (LFP) pour les droits TV du championnat français sur la période 2024-2029. Une volte-face surprenante, révélée par L'Equipe lundi 25 septembre. C'est la deuxième fois que le groupe Canal + ne participe pas à l'appel d'offres, il avait aussi refusé celui de la réattribution du lot de Mediapro.

Il y a deux semaines, les droits de diffusion télévisés en direct avaient été mis à prix à 800 millions d'euros par saison, pour cinq ans au lieu de quatre habituellement. La LFP proposait deux lots de matchs en direct : un lot numéro un avec les deux premiers choix de chaque journée ainsi que le quatrième choix, dont le coût s'élève à 530 millions d'euros par saison ; et un lot deux avec le troisième choix et les rencontres de choix cinq à neuf, estimé quant à lui à 270 millions d'euros.

La LFP regrette la décision de Canal +

Pressenti comme le principal candidat, après le fiasco Mediapro en 2018 et le rachat de certains matchs à son partenaire beIN Sports, la chaîne Canal + annonce finalement dans un courrier ce matin qu'elle ne se battra pas pour obtenir l'un des lots. Dans un communiqué publié en fin de journée, la LFP "regrette la décision exprimée par le Groupe Canal + qu'elle n'a évidemment pas souhaitée." Les autres candidats ont jusqu'au 16 octobre pour se positionner.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.