Foot : Canal+ se retire de la diffusion de la L1 après que les droits de la majorité des matchs ont été attribués à Amazon

Amazon s'immisce dans le football français après avoir récupéré, ces derniers mois, une partie des droits de Roland-Garros.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un micro d'Amazon Prime Vidéo lors d'une diffusion d'un match de barrage de relégation en Bundesliga entre le Werder Brême et le FC Heidenheim, le 2 juillet 2020 (MARVIN IBO GÜNGÖR / GES-SPORTFOTO / DPA PICTURE-ALLIANCE VIA AFP)

Tremblement de terre dans le sport et l'audiovisuel. Le groupe Canal+ a annoncé vendredi 11 juin qu'il cesserait de diffuser la Ligue 1 de football la saison prochaine, pour protester contre la décision de la Ligue de football professionnel (LFP) de retenir principalement l'offre d'Amazon pour les droits portant sur la période 2021-2024. Après l'échec cuisant de Mediapro et de sa chaîne Telefoot, un nouvel acteur du secteur va ainsi faire son entrée.

Le groupe américain a obtenu les principaux lots pour la diffusion de la Ligue 1 et de la Ligue 2 vendredi à la suite du conseil d'administration de la LFP. Amazon, via sa plateforme Prime Video, doit diffuser huit des dix matchs de chaque journée, dont la principale affiche du dimanche soir (soit 302 matchs dont "le top 10 des meilleures affiches" précise Amazon Prime Video dans un communiqué), ainsi que huit matchs de Ligue 2, les deux autres allant à BeIN. Diffuseur historique de la Ligue 1, Canal + ne devait conserver que ses deux rencontres de samedi (21 heures) et de dimanche (17 heures).

"La Ligue 1 est la compétition nationale de football la plus regardée du pays et nous sommes incroyablement fiers de mettre en avant chaque club et les meilleures affiches du championnat chaque semaine pendant les trois prochaines saisons" a réagi le Directeur général de Prime Video Sport Europe Alex Green dans un communiqué.

Amazon a montré les muscles

Amazon va payer 250 millions d'euros par an à la LFP, plus neuf millions d'euros pour la Ligue 2. Contrairement à Mediapro, il présente nettement plus de garanties de paiement, et dispose d'une légitimité dans le monde des diffusions sportives, bien que naissante dans l'Hexagone.

Pour la première fois en 2021, Prime Vidéo diffusait les rencontres des "night sessions" de Roland-Garros, ainsi que tous les matchs disputés sur le court Simonne-Mathieu. "Nous sommes encouragés par l'accueil qu'a reçu la diffusion de Roland-Garros auprès de nos abonnés, a assuré Alex Green. Nous comptons nous appuyer sur ce succès pour proposer une expérience exceptionnelle à nos clients avec l'arrivée du football sur Prime Video en France".

Evoquée de longue date sans jamais se concrétiser, l'apparition d'Amazon dans le paysage du football français s'inscrit dans sa politique d'acquisition massive de droits de compétitions sportives. Entre 2021 et 2024, le groupe de Jeff Bezos assurera la diffusion de la principale affiche de la Ligue des champions en Allemagne et en Italie, après avoir testé le marché anglais, le temps de plusieurs matchs de Premier League en décembre 2019.

Lors de l'appel d'offres effectué en février dernier à la suite de la défection de Mediapro, l'offre d'Amazon avait été considérée comme pas à la hauteur par la LFP, qui avait privilégié Canal+. Quatre mois plus tar d, le groupe a montré les muscles.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.