Cet article date de plus d'un an.

Christophe Galtier au PSG : sauvetage de Saint-Etienne, champion avec Lille, échecs européens... Le parcours du coach français avec les clubs de Ligue 1

L'ancien entraîneur de l'OGC Nice a rejoint les rangs du PSG pour deux ans, a annoncé le club de la capitale mardi. 

Article rédigé par Apolline Merle, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min
Christophe Galtier, à l'époque entraîneur de Nice, observe ses joueurs évoluant face à Angers, le 31 octobre 2021. (SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP)

Son nom revenait depuis plusieurs semaines. Christophe Galtier a été officiellement nommé, mardi 5 juillet, entraîneur du Paris Saint-Germain. Ses états de service, mais aussi sa capacité à remobiliser des équipes en crise ont séduit les dirigeants parisiens.

Champion de France avec Lille en 2021 devant le PSG, et finaliste de la Coupe de France cette année avec Nice, le technicien de 55 ans a déjà de belles lignes à son palmarès en tant qu'entraîneur, mais a connu aussi des échecs. Franceinfo: sport revient sur les moments majeurs de la carrière de "Galette".

Saint-Etienne : sauvetage en championnat... 

Quand Christophe Galtier prend en main Saint-Etienne en décembre 2009, les Verts sont au bord du gouffre (17es en championnat). Pour son premier poste d'entraîneur, le natif de Marseille se mesure à un défi de taille. 

Un an auparavant, après le licenciement de Laurent Roussey, Alain Perrin a été nommé entraîneur de l'ASSE, avec Christophe Galtier comme adjoint. Mais le navire vert continue de tanguer dangereusement dans les profondeurs du classement. Hésitant au départ, Galtier accepte finalement de devenir le cinquième entraîneur des Verts depuis leur remontée en Ligue 1 en 2004.

Christophe Galtier, alors entraîneur de Saint-Etienne, durant le match de Ligue 1 opposant les Verts au Paris Saint-Germain, le 9 septembre 2016, au Parc des Princes.  (JMH / AFP)

Malgré un contexte compliqué, sur fond de restructuration du club et crise financière, il parvient à remobiliser ses troupes. Une nouvelle fois, Saint-Etienne se sauve de justesse.

La saison suivante, entre départs et arrivées, il s'appuie sur une équipe remaniée qui renoue rapidement avec de bons résultats. Le club prend la tête du championnat pendant trois journées avant de finir à la 10e place. Les Verts progressent encore lors de la saison 2011/2012 avec une 7e place. Fort de ce renouveau, Christophe Galtier est prolongé jusqu'en 2014. 

... et victoire en Coupe de la Ligue

Apportant une stabilité aux Stéphanois, Galtier voit son travail porter ses fruits. Cinquième du championnat de France en 2013, l'ASSE manque de peu une qualification en Ligue des champions. Mais les Verts ont malgré tout le sourire. La même année, ils s'adjugent la Coupe de la Ligue face à Rennes (1-0), après des victoires sur le PSG et  Lille aux tours précédents. Ce titre est le premier de Saint-Etienne depuis 32 ans.

Christophe Galtier permet aussi au club de se qualifier pour la Ligue Europa lors de la saison 2013-2014, une première depuis 2009. Prolongé jusqu'en 2016, Galtier est élu en 2013 meilleur entraîneur de l'année lors des trophées UNFP. Il partage cette récompense avec son homologue parisien, Carlo Ancelotti.

"Galette" continue sur sa lancée en championnat. Saint-Etienne se place quatrième, cinquième et sixième lors des trois saisons suivantes. Côté européen, en revanche, les Verts ne rêvent que peu, atteignant les 16es de finale en Ligue Europa à deux reprises.

Seulement huitième de Ligue 1 avec son équipe, Christophe Galtier quitte les Verts à l'issue de la saison 2016-2017. 

Lille : exploit en L1, rien de fameux en coupe d'Europe

Fort de son statut acquis chez les Verts, Christophe Galtier signe au Losc en décembre 2017. Là encore il récupère un club mal en point. Les Dogues de Gérard Lopez sont installés à la 18e place.

L'entraîneur de Lille, Christophe Galtier, célèbre avec ses joueurs leur première place du championnat après leur victoire face à Angers, le 23 mai 2021.  (LOIC VENANCE / AFP)

Tandis que la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) interdit à Lille tout recrutement lors du mercato hivernal, Christophe Galtier fait à peine mieux que son prédécesseur, Marcelo Bielsa. Il permet toutefois aux Nordistes d'éviter la relégation de justesse. 

Comme à Saint-Etienne, une fois l'état des lieux effectué, la patte Galtier produit ses résultats. Dès la saison 2018-2019, le Losc termine deuxième du championnat. Galtier sait mettre en valeur les pépites recrutées par le Portugais Luis Campos. Il est élu meilleur entraîneur français de l’année 2019 par l’hebdomadaire France Football

Au pied du podium la saison suivante, Lille réalise ensuite l'exploit de remporter le championnat en 2021 pour la quatrième fois de son histoire, avec un point d'avance sur le PSG, dix ans après son dernier sacre.

Si les résultats sont excellents sur le plan national, le bilan reste plus mitigé en Coupe d'Europe. En Ligue des champions, la marche s'avère trop haute en 2020 (un point en six matchs). L'année suivante en Ligue Europa, les Lillois butent sur l'Ajax dès les 16es de finale. Malgré le titre de champion de France, Christophe Galtier quitte le Nord à la fin de la saison. 

Nice : passage express aux résultats mitigés

Avant d'arriver sur le banc parisien, Christophe Galtier est resté un an à l'OGC Nice. Sa mission : faire passer un cap au club repris par Ineos en 2019. Il emmène ses joueurs jusqu'en finale de la Coupe de France, que le club n'avait plus atteint depuis 1997. Au terme d'un match terne, Nantes les prive de la victoire

En championnat, Nice termine la saison 2022 à la cinquième place et arrache son billet pour la Ligue Europa conférence. Le directeur du club, Julien Fournier, n'est pas satisfait de ces résultats, ni de la manière. "Christophe Galtier a été extrêmement performant à Lille. Comme ça arrive à certains joueurs aussi, il a été moins performant chez nous", a-t-il confié au journal L'Equipe (article pour les abonnés), le 9 juin.

En rejoignant Paris, Christophe Galtier sait que le club de la capitale ne rêve que d'une chose : la Ligue des champions. Or ses résultats ne parlent pas pour lui sur la scène européenne. S'il n'arrive pas en terre inconnue, puisqu'il retrouve Luis Campos, l'entraîneur de 55 ans fait face au plus gros défi de sa carrière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.