Football : le président de la Liga confirme des plaintes contre le PSG et Manchester City

Javier Tebas ne desserre pas son étreinte face aux deux clubs, qu'il accuse de contourner le fair-play financier.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Javier Tebas lors d'une interview à l'AFP le 21 octobre 2020. (PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP)

Elle l'avait annoncé, elle passe aux actes. La Ligue espagnole de football a déposé "la semaine dernière" une plainte visant les conditions du transfert d'Erling Haaland à Manchester City, et en déposera une autre "cette semaine" visant la prolongation de Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain, a assuré lundi son président Javier Tebas.

"Je ne défends pas le Real Madrid par rapport à Mbappé, je veux préserver le football européen", a expliqué Tebas lors d'un événement-presse à Valladolid. "Cette semaine, nous allons déposer une plainte visant le PSG, et la semaine dernière, nous en avons déposé une contre Manchester City", a indiqué le patron de la Liga.

Charge contre les clubs soutenus par des Etats

Le dirigeant espagnol est l'un des critiques les plus virulents des clubs soutenus par des Etats, à savoir le Qatar pour le Paris SG et les Emirats arabes unis pour Manchester City. Il leur reproche de détourner le fair-play financier établi par l'UEFA et de déséquilibrer la concurrence sportive et économique entre les clubs.

Manchester City a ainsi acheté Haaland au Borussia Dortmund pour 75 millions d'euros, une somme correspondant à la clause libératoire du Norvégien. Toutefois, avec les commissions d'agent et le salaire du joueur, le transfert pourrait coûter beaucoup plus aux Cityzens.

La prolongation de Mbappé pas digérée

Le nouveau contrat de Mbappé au PSG verra le club français débourser des dizaines de millions d'euros par an pour le seul salaire du joueur, qui a prolongé de trois années supplémentaires avec les Parisiens.

"Permettre ces opérations est plus dangereux que la Super Ligue", a estimé Tebas, en référence au projet mort-né de lancer une Ligue européenne fermée et réservée aux grands noms du football européen. "Le PSG va se retrouver avec des pertes de 200 millions d'euros, ils en traînent déjà 300 millions et ils vont prolonger Mbappé avec de tels résultats", a-t-il déploré.

Le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin, a balayé les critiques de Tebas avant la dernière finale de la Ligue des champions fin mai. "Pour moi, il n'est pas correct qu'une Ligue en critique une autre. De ce que je sais, l'offre du Real pour Mbappé était similaire à celle du PSG", a déclaré le président slovène de l'UEFA à l'AFP.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.