La France, premier exportateur européen de footballeurs sur le continent

Selon une étude du Centre international d'étude du sport publiée lundi 28 novembre, la France est le pays d'Europe qui exporte le plus de joueurs vers les championnats de première division du continent.

Le ballon de l\'Euro 2016 (photo d\'illustration)
Le ballon de l'Euro 2016 (photo d'illustration) (SPEICH FREDERIC / MAXPPP)

Le phénomène n'est pas nouveau, mais c'est un record. Selon la lettre hebdomadaire du Centre international d'étude du sport (CIES) publiée lundi 28 novembre, la France compte actuellement 312 joueurs expatriés au sein de 31 championnats de football de première division de pays membres de l'UEFA. Le chiffre fait de notre pays le premier exportateur européen en la matière. Parmi ces joueurs exilés, 116 évoluent en Premier League anglaise, en Liga espagnole, en Bundesliga allemande ou en Série A italienne, les championnats majeurs du continent. C'est plus que le Brésil, qui compte 114 ressortissants dans le top 5 des ligues européennes.

Brésiliens et Français, les deux plus gros contingents de joueurs expatriés en Europe

L'exode des footballeurs français est devenu une tendance lourde ces deux dernières décennies. L'étude du CIES y voit une preuve de la bonne réputation dont jouit la formation dans l'Hexagone. Mais ces départs sont également la démonstration que la France forme de trop nombreux joueurs, qui éprouvent ensuite des difficultés à trouver une place dans les championnats de Ligue 1 et de Ligue 2. "IIs préfèrent jouer dans des championnat professionnels étrangers, plutôt que de jouer en CFA (la quatrième division française) ou dans des échelons mineurs du football français", analyse Raffaele Poli, responsable du CIES.

"Les salaires peuvent être plus importants à l'étranger", tente d'expliquer Raffaele Poli. Mais, "jouer en première division, même dans un championnat bulgare, peut également permettre à un joueur de s'illustrer dans de grandes compétitions européennes et de voir plus loin", ajoute-t-il. D'après cette étude du CIES, la France représente le deuxième contingent de footballeurs en Europe. Elle est seulement devancée par le Brésil, dont 469 joueurs évoluent au sein des 31 ligues analysées.