La FIFA à l'heure des comptes

La Fédération internationale de football est touchée par une vaste affaire de corruption à l'heure où elle doit élire un nouveau président.

FRANCE 3

Un immense scandale de corruption touche la FIFA alors qu'un nouveau président doit être élu à la tête de l'organisation. Sepp Blatter, actuel dirigeant de la Fédération internationale de football, n'est pour l'instant pas impliqué. "Il sort affaibli de ce scandale de corruption, mais reste favori", rapporte Olivier Martin, envoyé spécial de France 3 à Zurich.


Le Prince Ali en seul opposant à Blatter

En face "Michel Platini a pris le commandement d'une fronde anti-Blatter, essayant de rallier le maximum d'électeurs à la cause du Prince Ali, le seul autre candidat au poste de président. Mais l'Europe ne pèse pas assez au niveau international avec 25 % des voix, insuffisant en l'état pour faire tomber Sepp Blatter. La fédération américaine et canadienne ne voteront pas pour l'actuel président. Celui-ci a de nombreuses chances d'être réélu. L'électorat de la FIFA est très conservateur. Blatter peut compter sur le soutien de l'Afrique, de l'Asie", conclut Olivier Martin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la Fifa Sepp Blatter, le 28 mai 2015, lors de la cérémonie d\'ouverture du congrès de la Fifa, à Zurich en Suisse.
Le président de la Fifa Sepp Blatter, le 28 mai 2015, lors de la cérémonie d'ouverture du congrès de la Fifa, à Zurich en Suisse. (FABRICE COFFRINI / AFP)