Reportage "Les vrais héros, c'est eux !" : l'émotion de Kylian Mbappé en jouant au football avec des enfants malades ou en difficulté au Stade de France

La star du PSG a partagé quelques minutes avec des enfants de l'association Premiers de cordée, dont il est parrain depuis six ans, mercredi au Stade de France. Un moment très important pour l'un, comme les autres.
Article rédigé par Jean-Pierre Blimo - édité par Xavier Allain
Radio France
Publié
Temps de lecture : 3 min
Kylian Mbappé, tout sourire, a joué quelques parties de football avec des enfants malades au Stade de France, le 12 avril 2023. (ALAIN JOCARD / AFP)

C'est un accueil digne d'une rockstar lorsque Kylian Mbappé fait son apparition aux côtés de son frère Ethan. La star du PSG et de l'équipe de France a joué au football avec les enfants malades de l'association Premiers de cordée, dont il est parrain depuis six ans, à la grande joie des heureux élus, mercredi au Stade de France.

>> Kylian Mbappé "rêve de participer aux Jeux olympiques à Paris, mais ne forcera pas pour les faire"

Bain de foule, cris, grands sourires et étoiles dans les yeux : tout y était. L'attaquant s'est même lancé dans des petites parties de ballon à cinq, avec des enfants de tous les âges et son petit-frère Ethan, en formation au PSG. Des parties sans forcer pour les deux footballeurs, mais l'essentiel est ailleurs.

"Une admiration sans fin pour ces enfants"

"Je suis venu ici pour pouvoir me divertir et aussi voir Kylian. Ce n'est pas tous les jours qu'on voit des grandes personnes comme ça. Après, ça reste un humain, mais c'est vraiment inoubliable ce moment, ça se voit qu’ilprend du plaisir et c'est vraiment incroyable de sa part", n'en revient pas Ismaël, 13 ans, qui confie en avoir oublié sa maladie.

Certains moments de sincérité ont touché le public : Kylian Mbappé qui prend la main d'un enfant trop jeune pour attraper le ballon ou, ensuite, jouer au foot avec lui dans ses bras. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que le capitaine des Bleus participe à cette journée. Et il l'assure : "Les vrais héros, c'est eux ! Ce n'est pas dur de jouer au Paris Saint-Germain et d'être capitaine de l'équipe de France. C'est beaucoup plus dur de se battre tous les jours contre la maladie, de ne pas savoir quel avenir on aura, si on aura un futur. C'est pour ça que j'ai une admiration sans fin pour ces enfants", a-t-il plaidé avec humilité. 

Sous le regard des enfants et de leurs accompagnants, Kylian Mbappé a montré quelques gestes techniques de football, au Stade de France, le 12 avril 2023. (ALAIN JOCARD / AFP)

"Ils veulent vivre le moment"

L'association Premiers de cordée, présidée par la double championne d'Europe de danse sur glace Nathalie Péchalat, œuvre pour divertir les enfants hospitalisés grâce au sport. Elle organise depuis vingt ans des actions sportives en faveur des enfants malades ou en situation de handicap. Atteints de pathologies lourdes ou plus légères, physiques ou mentales, plus de 3 000 enfants étaient présents au Stade de France pour jouer sur des structures gonflables disséminées au bord du terrain du stade de Saint-Denis ou dans les coursives, avec des stars du sport.



"Avant même de leur faire plaisir, c'est vraiment un plaisir pour moi de voir tous ces petits guerriers combattre leur quotidien. Quand je vois des enfants dans certaines situations, je suis peiné, mais je dois toujours sourire parce qu'eux sont contents. Ils veulent vivre le moment. Ils ne veulent pas que tu passes ton temps à lui dire qu'il est malade. Il veut jouer avec toi, donc il veut profiter. Il veut marquer un but, faire un deux, se prendre pour un joueur"
, a également souligné Kylian Mbappé.

L'espace d'un après-midi comme celui-là, les enfants vivent des émotions intenses et le retour au quotidien peut être difficile. Mais ces moments restent précieux, estime Chloé, une accompagnatrice. "Oui, il y a beaucoup d'émotion. C'est un peu l'espoir. Se dire qu'ils ont rencontré un joueur comme ça, c'est juste exceptionnel. Et c'est une chance aussi pour eux. Parce que, pour une fois, ce sont eux qui sont au cœur de l'attention. Après cela, ils sont plus forts, ils sont plus heureux. Et puis je pense qu'ils sont boostés là clairement pour affronter tout ce qui va arriver", souligne-t-elle.

Émilie Gomis pour le basket, Thierry Omeyer pour le handball ou Priscilla Gneto pour le judo ont également assuré des animations. Mais il faut reconnaître que le moment le plus magique, c'était pour "Kylian", comme le hurlent les enfants.

Le reportage de Jean-Pierre Blimo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.