Vidéo Equipe de France : pour Hervé Renard, sélectionneur des Bleues, il "faudra faire mieux" qu'une 4e place à la Coupe du monde

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min
Sa relation avec l'Afrique, son passage en Arabie Saoudite ou encore son ambition pour la Coupe du Monde avec l'équipe de France féminine, le sélectionneur se livre au micro de Céline Rousseaux. -
L'interview d'Hervé Renard Sa relation avec l'Afrique, son passage en Arabie Saoudite ou encore son ambition pour la Coupe du Monde avec l'équipe de France féminine, le sélectionneur se livre au micro de Céline Rousseaux. - (.)
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Invité exceptionnel de Stade 2, dimanche, le sélectionneur de l'équipe de France est revenu sur son parcours et ses objectifs avec les Bleues à un mois du Mondial en Nouvelle-Zélande et Australie.

Quatre jours après l'annonce de France Télévisions, qui a acquis les droits de diffusion avec le groupe M6 de la Coupe du monde 2023 et des matchs de l'équipe de France féminine de football jusqu'en 2027, le sélectionneur des Bleues Hervé Renard était l'invité exceptionnel de Stade 2, dimanche 18 juin. Le "sorcier blanc", comme il est surnommé pour ses différents exploits en sélections, est revenu au micro de Céline Rousseaux sur son attachement particulier au continent africain où il s'est forgé une réputation exceptionnelle (vainqueur de la Coupe d'Afrique des nations avec la Zambie en 2012 et la Côte d'Ivoire en 2015, l'exploit de l'Arabie saoudite contre l'Argentine lors de la Coupe du monde 2022, etc...).

Hervé Renard a surtout évoqué son nouveau rôle de sélectionneur de l'équipe de France, expliquant ses choix récents, notamment celui de rappeler des femmes d'expérience comme Amandine Henry (33 ans) et Eugénie Le Sommer (34 ans). Il a enfin affirmé une nouvelle fois que les Bleues allaient se montrer très ambitieuses à l'occasion du Mondial en Nouvelle-Zélande et en Australie (du 20 juillet au 20 août prochain). "Quand on a une équipe cinquième mondiale, on peut légitimement espérer rejoindre les demi-finales", a-t-il assuré.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.