Coupe du monde 2023 : Hervé Renard dévoile sa liste élargie, Amandine Henry de retour en équipe de France après deux ans et demi d’absence

Le sélectionneur a égrené mardi les noms des 26 joueuses convoquées pour préparer le Mondial (20 juillet au 20 août, en Australie et Nouvelle-Zélande). Parmi eux, celui de l’ancienne capitaine, qui n’a plus porté la tunique bleue depuis novembre 2020.
Article rédigé par Justine Saint-Sevin
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Amandine Henry, alors capitaine des Bleues, contre l'Autriche, le 27 novembre 2020. (NICOLAS CREACH / MAXPPP)

L’éviction surprise de Corinne Diacre portait l’espoir d’une nouvelle ère. Elle ouvrait aussi la porte aux retours d’anciennes cadres, écartées par l’ancienne sélectionneuse dont elles avaient dénoncé la méthode. Après celui - gagnant - d’Eugénie Le Sommer, lors d’une trêve internationale couronnée de deux succès contre la Colombie et le Canada, le nouveau sélectionneur de l’équipe de France, Hervé Renard, enclenche comme attendu celui d’Amandine Henry. L’ancienne capitaine des Bleues et de l’Olympique lyonnais fait partie de la liste élargie dévoilée, mardi 6 juin, pour préparer le Mondial qui se tiendra à l’été.

Depuis sa prise de fonction, le nouveau staff n’avait fait aucun mystère quant à sa volonté de compter sur l’expérience de l’internationale de 33 ans aux 93 sélections et 13 buts."Ça faisait partie de mes premières intentions, a confirmé le sélectionneur en conférence de presse. Puis est survenue une blessure au genou qui l’a empêchée de faire le premier stage avec nous. On s'est attaché à l'accompagner de façon suivie pour qu'elle soit apte et prête pour cette préparation."

À noter a contrario, les absences de Kheira Hamraoui (33 ans, 41 sélections, 3 buts), "une décision sportive et 100% personnelle", a attesté Renard, et celle de la jeune ailière Sandy Baltimore (23 ans, 23 sélections, 3 buts), dont "la fin de saison au PSG" n'a semble-t-il pas convaincu le patron des Bleues. 

Becho et Feller sur le front de l'attaque

Le staff tricolore a préféré appeler pour la première fois la jeune ailière lyonnaise Vicki Becho (19 ans) et solliciter Naomie Feller (21 ans, Real Madrid), qui était apparue lors des éliminatoires et du Tournoi de France. "Je les ai suivies attentivement, ces deux jeunes filles peuvent apporter enthousiasme et polyvalence, peuvent jouer aux trois postes devant, c'est important pour anticiper d'éventuels forfaits", a poursuivi Renard.

Les péripéties des derniers mois dans l'attaque tricolore - forfaits de Marie-Antoinette Katoto, puis de Delphine Cascarino, incertitudes autour de l'état de forme de Kadidiatou Diani, blessée à la clavicule et opérée début avril - ont sûrement invité le staff à une prudence accrue. Et l'ont obligé à revoir sa copie pour reconstituer une nouvelle force de frappe offensive. Cette liste élargie de 26 joueuses, qui sera ramenée à 23 après les "15 premiers jours de préparation", doit aussi servir à tester de nouveaux profils et à jauger les états de forme de chacune. Hervé Renard n'exclut pas d'intégrer une joueuse hors liste au voyage vers l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Il a d'ailleurs invité les absentes à "se tenir prêtes".

En attendant, les convoquées doivent se retrouver le 20 juin à Clairefontaine.

La liste de l'équipe de France : 

Gardiennes : Mylène Chavas, Solène Durand, Pauline Peyraud-Magnin, Constance Picaud
Défenseures : Selma Bacha, Delphine Cascarino, Elisa De Almeida, Sakina Karchaoui, Maëlle Lakrar, Eve Perisset, Wendie Renard, Aïssatou Tounkara
Milieux : Kenza Dali, Laurina Fazer, Grace Geyoro, Amandine Henry, Oriane Jean-François, Léa Le Garrec, Amel Majri, Sandie Toletti
Attaquantes : Viviane Asseyi, Vicky Becho, Kadidiatou Diani, Naomie Feller, Eugenie Le Sommer, Clara Mateo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.