Cet article date de plus de six ans.

Frédéric Thiriez : "Le soupçon de corruption est un poison mortel"

Quelques heures après le placement en garde à vue d'une dizaine de personnes dans une affaire de matchs présumés truqués en Ligue 2, le président de la Ligue de Football Professionnelle a réagi ce mardi midi. En direct sur France Info, Frédéric Thiriez a parlé de "faits extrêmement graves".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Frédéric Thiriez a réagit vivement aux placements en garde à vue d'une dizaine de personnes dans le cadre d'une affaire matchs présumés truqués © MaxPPP)

"Si les soupçons sont avérés, il s'agit d'une affaire extrêmement grave" . Ce mardi midi, dans une courte déclaration, Frédéric Thiriez, le président de la Ligue de Football Professionnelle n'a pas caché sa colère. En direct sur France Info, quelques heures seulement après le placement en garde à vue d'une dizaine de personnes dans le cadre d'une affaire de matchs de Ligue 2 présumés truqués, il a indiqué que la LFP se constituerait partie civile si ce dossier débouchait sur un procès. Il n'a pas exclu non plus des sanctions disciplinaires ou administratives allant jusqu'à la radiation ou l'exclusion des championnats."

 "A quoi servons nous si les fans, les supporters ne peuvent plus croire en la sincérité des résultats ?" a t-il-lancé. "Je souhaite que la police et la justice fassent rapidement la lumière sur cette affaire" a conclu Frédéric Thiriez, sans évoquer l'affaire des transferts suspects à l'OM pour laquelle plusieurs dirigeants et anciens dirigeants du club sont en garde à vue depuis ce matin.

"Il s'agit d'une affaire extrêmement grave" Frédéric Thiriez, le président de la LFP
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.